Ecoutez Radio Sputnik
    Sergueï Lavrov et John Kerry

    Lavrov: les Kurdes doivent rester une partie de l'Etat syrien

    © Sputnik. Eduard Pesov
    International
    URL courte
    414581674

    Réunis hier à Genève, les chefs des diplomaties russe et américaine, Sergueï Lavrov et John Kerry, se sont entretenus pendant 12 heures et sont parvenus à progresser vers le règlement de la crise en Syrie. Le problème kurde n'a pas été certes contourné.

    A l'issue de longues négociations "fructueuses et constructives", le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a signalé à propos des Kurdes qu'ils ne devaient pas être utilisés pour le partage de la Syrie, à défaut de quoi une réaction en chaîne était inévitable dans la région.

    "Je suis convaincu que les Kurdes doivent rester une partie de l'Etat syrien, une composante de la solution au problème et non pas un facteur utilisé pour diviser la Syrie, car alors cela provoquera une réaction en chaîne dans l'ensemble de la région, ce qui n'est dans l'intérêt de personne", a dit M.Lavrov à l'issue des négociations avec le secrétaire d'Etat américain John Kerry. 

    Lire aussi:

    Lavrov et Kerry tiennent le sort de la Syrie entre leurs mains
    Lavrov répond aux USA: tenez vos promesses sur la Syrie!
    Crise syrienne: Assad craint un effet domino
    Tags:
    Kurdes, règlement, crise syrienne, John Kerry, Sergueï Lavrov, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik