Ecoutez Radio Sputnik
    Syrie

    Syrie: Combats entre rebelles appuyés par Ankara et miliciens kurdes

    © REUTERS/ Abdalrhman Ismail
    International
    URL courte
    Offensive de l'armée turque dans le nord de la Syrie (2016) (43)
    614584726

    Selon les groupes de l'opposition syrienne, l'ampleur de l'agression turque dans le nord de la Syrie ne cesse de croître.

    Des affrontements ont éclaté entre des rebelles syriens soutenus par la Turquie et des miliciens kurdes, dans deux localités du nord de la Syrie, Al Amarna et Youssef Bek, au sud de la ville de Jarablus, a déclaré samedi à Reuters un commandant des rebelles.

    L'administration des zones kurdes du nord-est de la Syrie a annoncé pour sa part que les "forces alliées" faisaient face aux chars turcs qui progressent en direction d'Amarna, sans que des Kurdes soient engagés dans ces combats.

    Plus tôt dans la journée, le Conseil militaire de Jarablus, groupe d'opposition syrien, a annoncé avoir été frappé par l'aviation turque dans un village au sud de Jarablus. Selon le conseil, la frappe de l'Armée de l'air turque sur le village d'Amarna a fait plusieurs victimes civiles. 

    Le Conseil militaire de Jarablus est l'allié des Forces démocratiques syriennes, un autre groupe d'opposition formé majoritairement par des kurdes.

    Ces accrochages sont signalés trois jours après le déclenchement de l'opération "Bouclier de l'Euphrate" par laquelle des forces turques sont entrées dans le nord de la Syrie et ont appuyé des rebelles syriens dans leur reconquête de Jarablus, jusqu'alors contrôlée par l'Etat islamique. 


    Dossier:
    Offensive de l'armée turque dans le nord de la Syrie (2016) (43)

    Lire aussi:

    "La Turquie remplace Daech par d'autres terroristes à Alep"
    La Turquie changerait-elle de cap sur le dossier syrien?
    UE: le chancelier d'Autriche tient à suspendre les négociations d'adhésion de la Turquie
    La Turquie interdit aux journalistes de se rendre à la frontière syrienne
    Tags:
    émeutes, Kurdes, Conseil militaire de Jarablos, Forces démocratiques syriennes, Youssef Bek, Amarna, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik