International
URL courte
Nucléaire coréen (374)
582024
S'abonner

Le Kremlin condamne les essais nucléaires en Corée du Nord et se dit préoccupé de leurs conséquences.

"Cet événement suscite, certainement, une vive préoccupation", a déclaré le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov, commentant le nouvel essai nucléaire mené vendredi dans la matinée par la Corée du Nord.

"Nous estimons que les actions de ce type menées par la Corée du Nord ne contribuent pas à créer une atmosphère de sécurité et de confiance mutuelle dans la péninsule, et mènent, de surcroît, au regain des tensions", a-t-il poursuivi.

Et d'ajouter: "Nous appelons toutes les parties à la retenue et nous nous prononçons en faveur de la désescalade des tensions dans la péninsule et de sa dénucléarisation".

Selon le porte-parole du Kremlin, les démarches effectuées par la Corée du Nord violent les normes du droit international et méritent d'être condamnées.

La Corée du Nord a annoncé vendredi avoir mené un essai nucléaire, après la détection dans la matinée d'un séisme artificiel à proximité de son centre d'essais, par le biais de l'agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA).

La secousse, qui s'est produite à 02h30 (heure de Paris), a été signalée à proximité du site de Punggye-ri le jour anniversaire de la fondation de la Corée du Nord en 1948.

Dossier:
Nucléaire coréen (374)

Lire aussi:

«Je vais te venger»: la promesse de la femme du chauffeur tabassé jusqu’à la mort cérébrale à Bayonne
Le directeur du FBI désigne le pays qui représente «la plus importante menace» pour les USA
D’anciens tweets de Darmanin refont surface, une pétition exige sa démission
Première intervention chahutée de Dupond-Moretti à l'Assemblée nationale - vidéo
Tags:
nucléaire coréen, tests nucléaires, Dmitri Peskov, Corée du Nord, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook