Ecoutez Radio Sputnik
    L'exercice maritime baptisé Joint Sea-2016

    Manœuvres russo-chinoises sans précédent en mer de Chine méridionale

    © Sputnik. Vitaly Ankov
    International
    URL courte
    Situation en mer de Chine méridionale (74)
    47109871153

    Deux des plus grands acteurs de la scène internationale lancent des manœuvres sur fond de vives tensions entre plusieurs pays de la mer de Chine méridionale se disputant les frontières maritimes dans la région.

    La Chine et la Russie effectueront à partir de lundi des exercices militaires en mer de Chine méridionale qui dureront huit jours, annoncent les médias russes.

    De tels événements sont devenus traditionnels pour Pékin et Moscou, les manœuvres actuelles se tenant pour la cinquième fois. Cependant, ces manœuvres sont les plus importantes jamais organisées par les marines des deux pays.

    L'exercice baptisé "Joint Sea-2016" sera mené jusqu'au 19 septembre par des bâtiments de guerre, des sous-marins, des avions et des hélicoptères.

    Au total, les deux pays ont engagé 18 bâtiments de guerre et bateaux d'approvisionnement, 21 avions et hélicoptères, plus de 250 marins et 15 véhicules militaires. La flotte russe comprend entre autres les grands destroyers anti-sous-marins "Admiral Vinogradov" et "Admiral Tribouts", le grand navire amphibie Peresvet, le remorqueur de sauvetage Alataü et le pétrolier Petchenga.

    Parmi les manœuvres prévues, figurent des opérations défensives, des opérations de sauvetage, des opérations anti-sous-marines ainsi que des opérations de "captures d'îles".

    Les militaires participeront à des essais balistiques, à des exercices de défense d'îlots et à des opérations terrestres.

    Une cérémonie d'accueil de la flotte russe s'est déjà déroulée lundi à Zhanjiang (Chine). 

    Igor Drygalo, un porte-parole du Département de la presse et des communications de masse du ministère russe de la Défense, a souligné que ces exercices n'étaient pas liés à la situation politique et militaire. Ils ne visent pas un pays concret et ont pour but de renforcer la sécurité dans la région Asie-Pacifique. 

    Ces manœuvres seront menées alors que les tensions sont vives entre riverains de la mer de Chine du Sud, à plus forte raison depuis la décision rendue par la Cour permanente d'arbitrage (CPA) de La Haye qui a donné raison aux Philippines dans le différend maritime qui l'opposait à Pékin. La CPA a en outre critiqué les dégâts infligés à l'environnement par les travaux que mène Pékin sur des récifs de la région.

    La Chine a rejeté cette décision et avait d'ailleurs refusé de contribuer à la procédure.

    Les observateurs et les médias notent que la Russie s'efforce de maintenir un équilibre nécessaire dans le souci de ne pas aggraver une situation déjà tendue entre les pays participant aux disputes territoriales en mer de Chine, notamment la Chine, le Vietnam, les Philippines et le Japon. 

    C'est l'une des raisons pour lesquelles la Russie n'a pas engagé ses plus grands bâtiments de guerre dans ces exercices.    


    Dossier:
    Situation en mer de Chine méridionale (74)

    Lire aussi:

    Mer de Chine méridionale: Obama veut faire céder Pékin
    Un quai pour les navires de guerre chinois aménagé en mer de Chine orientale?
    Mer de Chine orientale: Tokyo veut déployer des missiles
    Mer de Chine méridionale: Pékin prépare-t-il une guerre?
    Tags:
    bâtiments de guerre, exercices militaires, matériels de guerre, avions, Cour permanente d'arbitrage de La Haye (CPA), ministère russe de la Défense, Mer de Chine méridionale, Chine, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik

    Tous les commentaires

    • avatar
      opybleue
      lorsque la Chine aura réorganisé son armée, qu'elle aura acquis les technologie qui lui manquent grâce aux russes, elle partira à l'assaut n 1er de ses amis les russes. Comme ils sont supérieurs en nombre, il auront vite fait d'avoir le dessus surtout que face à la Sibérie peu peuplée il y a une forte pression démographique chinoise.
    • avatar
      Delta3en réponse àopybleue(Afficher le commentaireCacher le commentaire)
      opybleue, L'humanité tisse son avenir avec les fibres de ses angoisses. La perception humaine et sa représentation de la réalité ont retardés les progrès de la science et de la technologie de façon encore plus significative que obscurantisme religieux qui a trahit la foi réelle.
      Le cours des événements à venir sur cette planète, à court termes, sera déterminant pour l'essentiel des formes de vies: Leur survie.
      Si des éléments sont venus, du futur, accélérer les développement, dans le passé, c'est que nous avons déjà survécu à ce futur, angoissant.
      Oui, il y a de l'espoir et ceux de la Chine sont forts, intelligents, et, ce n'est que ma perspective, je crois qu'ils sont légitimement nos frères, certainement rien de moins.
      Amicalement, bonne journée : )
    • avatar
      michel.louis.loncin
      Après tout, l'OTAN ne se gène pas pour opérer des "manœuvres" en mer Baltique ou en mer Noire et à faire défiler ses chars à Narva, à quelques dizaines de mètres de la frontière russe ...
    • avatar
      michel.louis.loncinen réponse àopybleue(Afficher le commentaireCacher le commentaire)
      opybleue, et si vous actualisiez vos "angoisses" en personnalisant les Etats-Unis ... Car ce sont EUX qui représentent une bien plus immédiate menace de guerre ... de même que, conformément à la stratégie exposée par Zbignew Brzezinski dans "Le Grand Echiquier", la Sibérie est bien plus menacée par les CONVOITISES étatsuniennes !!!
    • avatar
      as1568082en réponse àopybleue(Afficher le commentaireCacher le commentaire)
      opybleue,
      Mouais...
      En admettant que vous soyez Mme Irma.. :-)
      Quand la Chine voudra se goinfrer la Russie il y a longtemps que vous et moi n'auront plus mal aux os...
    • avatar
      dommbarr
      Bravo pour ces manœuvres Russo-Chinoises.
      Du moment où ça "emer.." les US, alors j'approuve et que les amères-loques regardent bien
    • avatar
      opybleueen réponse àmichel.louis.loncin(Afficher le commentaireCacher le commentaire)
      michel.louis.loncin, votre obsession c'est les EU, s'ils n'existaient pas il faudrait les inventer pour que vous ayez quelqu'un pour peupler vos fantasmes. L'Europe n'a rien à craindre des EU ^car nous ne sommes pas voisins, par contre il suffit aux chinois de franchir le fleuve Amour et ils sont chez leurs voisins russes. La Russie a plus à craindre de la Chine qui lui est supérieure démpgraphiquement que l'Europe des EU qui n'ont rien à gagner de nous faire la guerre, de nous envahir
    Afficher les nouveaux commentaires (0)