International
URL courte
662549
S'abonner

Les musulmans de Vienne envisagent d'organiser une action de protestation après qu’une piscine a interdit le port du burkini à une femme.

Le scandale a éclaté lorsqu'un employé de la piscine couverte Stadthallenbad a exigé qu'une jeune musulmane quitte cet établissement de Vienne, rapporte le Local. 

La femme, une étudiante de 23 ans, a déclaré avoir été particulièrement indignée d'entendre le refus, indiquant qu’elle avait téléphoné à la piscine au préalable pour demander si le port du burkini y était autorisé.  

"On nous a interdit de se baigner dans la piscine pour des raisons d'hygiène", a déclaré la femme.      

Expliquant les causes de l'interdiction, l'administration de l'établissement se réfère aux règles qui stipulent que tous les costumes de bain doivent être produits dans des matériaux appropriés. Les responsables ajoutent que le costume en coton d'une des femmes n'était pas conforme à ces normes. 

Bon nombre de piscines interdisent le port de costumes en coton, ce tissu étant lourd et capable d’entraîner le nageur au fond de la piscine. 

L’intéressée a qualifié la décision de l'administration de raciste et a déposé une plainte auprès de la Communauté islamique autrichienne et du Conseil consultatif antiraciste ZARA. Elle a également souligné que bon nombre de ses amis et partisans prévoyaient de participer à la protestation contre cette interdiction.


Lire aussi:

Les Britanniques opposés à la burqa et au burkini
Qui est plus dangereux, une femme en burkini ou un homme en costume?
L'Onu appelle la France à autoriser le burkini
Macron avait chargé Sarkozy de transmettre une lettre secrète à Carlos Ghosn
Tags:
burkini, piscine, interdiction, Communauté islamique autrichienne, Stadthallenbad, Autriche
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik