International
URL courte
14617815
S'abonner

Il s'agit des frappes des forces de coalition effectuées samedi dernier contre l’armée syrienne, qualifiées par les États-Unis de « bavure ».

Les États-Unis ont présenté leurs excuses au président syrien Bachar el-Assad pour les frappes effectuées samedi dernier par des forces de coalition contre l'armée syrienne, a déclaré le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov.

« Oui, ils se sont excusés », a déclaré Sergueï Lavrov dans une interview à la chaîne de télévision russe Vesti, répondant à une question visant à savoir si les États-Unis avaient présenté leurs excuses à la Syrie pour l'incident de Deir ez-Zor.

Samedi dernier, une semaine après la conclusion de l'accord Lavrov-Kerry sur la Syrie, plusieurs chasseurs de la coalition internationale anti-Daech ont frappé des positions de l'armée gouvernementale près de Deir ez-Zor, faisant au moins 83 victimes. Or, la partie américaine a vite qualifié ce raid de « bavure », précisant qu'elle ignorait que ses frappes visaient les troupes gouvernementales.

Le département de la Défense a lancé dans la foulée une enquête sur cet incident, à laquelle participeront d'autres pays de la coalition.

Commentant les frappes à Deir ez-Zor, le ministère russe des Affaires étrangères avait auparavant déclaré que les actions des pilotes étaient à la limite de la négligence criminelle et de la complicité directe avec le terrorisme.

Lire aussi:

Armé d’un couteau, il s’avance vers des policiers à Grenoble, l’un d’eux lui tire dessus – vidéo
«Je n’avais jamais vu ça»: les gendarmes cassent à coups de hache des appareils des organisateurs du «teknival» de Redon
Touristes russes arrêtés au Tchad: le gouvernement a «commis une erreur» – exclusif
Tags:
excuses, Bachar el-Assad, Sergueï Lavrov, Deir ez-Zor, Syrie, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook