International
URL courte
38550
S'abonner

Le parlement américain a voté mercredi pour passer outre un veto de Barack Obama contre une loi autorisant les victimes du 11-Septembre à poursuivre l'Arabie saoudite. Selon Abdulkhaleq Abdullah, analyste politique émirati, cette loi enterrera 70 ans de relations spéciales entre Washington et Riyad.

Les deux chambres du parlement américain ont voté à une majorité écrasante pour contrer le veto du président Obama à la loi « Justice contre ceux qui soutiennent le terrorisme » qui permet aux familles des victimes de l'attentat du 11 septembre de poursuivre le gouvernement saoudien en justice pour son implication présumée dans les attentats.

Dans un entretien accordé à Sputnik, Abdulkhaleq Abdullah, professeur en sciences politiques à l'université des Émirats arabes unis, estime que cette loi nuira fortement aux relations américano-saoudiennes.

« Cette loi affectera de nombreux aspects des relations entre les États-Unis et l'Arabie saoudite, y compris la coopération économique et la lutte commune contre le terrorisme. Elle enterrera 70 ans de relations spéciales entre Washington et Riyad », a souligné l'expert.

Selon lui, la loi fait partie de la campagne anti-saoudienne qui est en plein essor à Washington. Elle va au-delà du désir de vérité des personnes dont des proches ont été tués lors des attaques du 11 septembre. De grandes structures qui trouvent leurs propres intérêts dans cette loi y sont impliquées, explique M. Abdullah.

« Cela peut entraîner une moins grande "présence" de l'Amérique dans les pays du golfe Persique et conduire à certains changements au Proche-Orient », a fait valoir l'analyste politique émirati.

Quinze des 19 auteurs des attentats du 11 septembre à New York et Washington étaient Saoudiens. L'attaque a été commanditée par Al-Qaïda et aucune enquête américaine n'a jusqu'à présent conclu à un soutien des autorités saoudiennes. Une commission du Congrès américain a rendu public en juillet un passage longtemps resté secret du rapport d'enquête officiel de 2002 sur les attentats qui examinait d'éventuels liens entre les auteurs des attaques et les autorités saoudiennes.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Lire aussi:

Les pays du Golfe s'élèvent contre la loi US sur le 11 septembre
Les pays du Golfe refusent l'étiquette de "sponsors du terrorisme"
Les chiens d’Abidjan frappés par une épidémie mortelle
«Les gens ne veulent pas travailler»: au Canada, l’aide d’urgence, trappe à l’emploi?
Tags:
relations, loi, attentats du 11 septembre 2001, Émirats Arabes Unis, Arabie Saoudite, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook