Ecoutez Radio Sputnik
    explosion nucléaire, image d`illustration

    Et si, après Hiroshima et Nagasaki, les USA avaient encore utilisé l’arme nucléaire?

    © Wikipedia
    International
    URL courte
    19442

    Pendant la guerre de Corée, le général américain MacArthur avait menacé d'utiliser l'arme atomique. Un journaliste s’interroge sur les conséquences éventuelles d’une nouvelle utilisation de l'arme nucléaire par les États-Unis après leurs bombardements des villes japonaises.

    Fin 1950, l'Armée populaire de Corée, épaulée par les volontaires chinois, avait reconquis une large partie de la Corée du Sud, soulevant un vent de panique aux États-Unis, qui avaient été à deux doigts d'utiliser la plus effroyable des armes.

    Dans les pages de National Interest, Robert Farley s'interroge sur les conséquences éventuelles d'une nouvelle utilisation de l'arme atomique par les Américains, déjà après la Seconde Guerre mondiale.

    Le général américain MacArthur, qui commandait les troupes des Nations unies dans la péninsule coréenne surévaluait le nombre de soldats chinois pour justifier le retournement de situation et implorait le président Harry Truman d'autoriser des bombardements de la Chine à l'arme atomique. Or, M. Truman hésitait, craignant le déclenchement d'une Troisième guerre mondiale.

    Quoi qu'il en soit, MacArthur n'était pas le maniaque isolé voulant à tout prix utiliser l'arme atomique que d'aucuns veulent décrire. Il représentait des idées alors en vogue dans le commandement américain et à la présidence des États-Unis. C'est le fil des événements, et non la mise à l'écart de supposés faucons, qui a empêché avant tout la concrétisation de ces terribles projets, alors qu'en 1958, des missiles américains à tête nucléaire étaient installés en Corée du sud, tournés vers le nord.

    Finalement, Washington a renoncé à cette idée folle, sinon l'arme nucléaire ne serait pas considérée aujourd'hui comme quelque chose d'interdit. Et c'est le principal, selon Robert Farley.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

     

     

    Lire aussi:

    Une bombe A sur Hiroshima, la moitié des Américains ignorent la vérité
    Légitimité du bombardement d’Hiroshima? Obama botte en touche
    Hiroshima-Nagasaki: le rapport soviétique de 1945 disponible
    Tags:
    missiles, bombardements atomiques, arme nucléaire tactique, guerre, Seconde Guerre mondiale, The National Interest, Douglas MacArthur, Robert Farley, Harry Truman, Péninsule de Corée, Nagasaki, Hiroshima, Washington, Corée du Nord, Corée du Sud, Chine, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik