Ecoutez Radio Sputnik
    Le deuxième Mistral rejoint son port d’attache en Égypte

    Le deuxième Mistral rejoint son port d’attache en Égypte

    © AFP 2019 GEORGES GOBET
    International
    URL courte
    13419

    Le deuxième porte-hélicoptères de type Mistral, initialement destiné à la Russie, a rejoint son port d’attache à Alexandrie (Égypte).

    Le bâtiment de projection et de commandement (BPC) de type Mistral « Anouar el-Sadate », ex-« Vladivostok » est arrivé à la base aéronavale d’Alexandrie, à partir du port français de Saint-Nazaire qu’il a quitté le 21 septembre. Avant d’atteindre la base, le bâtiment a participé aux exercices conjoints maritime franco-égyptiens « Cléopâtre-2 », selon les médias locaux.

    Le navire est arrivé au port à la date du 35e anniversaire de la mort de l’ancien président égyptien Anouar el-Sadate. 

    Premier navire de guerre à porter le nom d’un autre ancien président égyptien « Gamal Abdel Nasser », il a été remis à l’Égypte le 2 juin. 

    Les deux bâtiments participeront aujourd’hui aux célébrations de l’anniversaire du déclenchement de la guerre arabo-israélienne de 1973, de laquelle les Égyptiens se considèrent victorieux. 

    Le contrat de 1,2 milliard d'euros prévoyant la livraison de deux porte-hélicoptères de classe Mistral a été conclu entre la France et la Russie en 2011. Cependant, les événements en Ukraine et les pressions exercées sur François Hollande par ses alliés de l'Otan ont contraint le président de la République à résilier le contrat avec Moscou pour revendre les bâtiments de guerre au Caire.

    Début septembre, le journal russe Izvestia a annoncé que Moscou et Le Caire étaient proches de conclure un accord sur la livraison d'hélicoptères de combat russes Ka-52K russes pour la Marine égyptienne qui pourraient équiper les Mistral.

    Lire aussi:

    200 mds EUR pour un plan britannique d’équipements
    Les USA nomment les armes les plus redoutables de la marine russe
    Les Mistral égyptiens bientôt équipés d'hélicoptères russes?
    Soldat du futur: l'équipement Ratnik-3 sera doté d'un exosquelette
    Tags:
    Mistral, Egypte, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik