Ecoutez Radio Sputnik
    Une arme à feu

    Ces soldats US qui vendent du matériel militaire via eBay

    © Flickr/ Jo Christian Oterhals
    International
    URL courte
    7417

    Vendre du matériel de l'armée américaine sur Internet? Rien n’est impossible pour certains «soldats» aux mains sales...

    Six militaires américains et deux civils ont été arrêtés aux Etats-Unis pour avoir volé, puis vendu, du matériel de l'armée américaine pour une valeur d'un million de dollars.

    Selon le département américain de la Justice, les accusés ont commercialisé leur butin via le site web de ventes aux enchères eBay en Russie, en Chine, au Kazakhstan, en Malaisie, en Moldavie, en Roumanie, au Mexique et en Ukraine.

    Les soldats poursuivis pour la fraude étaient en service à la base aérienne de Fort Campbell (Kentucky-Tennessee).

    Entre 2013 et 2016, ils ont ainsi réussi à vendre des lunettes de snipers, des lance-grenades ou encore des accessoires pour fusils et mitrailleuses.

    Le département américain de la Défense est autorisé à vendre les articles de ses équipements en surplus. Néanmoins, le matériel en question est hautement classifié et ne peut aucunement faire l'objet d'une vente aux enchères sur Internet.

    Toutes les personnes arrêtées ont été accusées de collusion en vue de commettre un vol, une appropriation illicite et la vente de biens de l’armée américaine. Ils encourent une peine d’emprisonnement de cinq ans et une amende pouvant aller jusqu'à 250 000 dollars.

    Lire aussi:

    USA: le Sénat rejette de nouvelles restrictions aux ventes d'armes après Orlando
    Après les attentats de Paris, les ventes d'armes à feu ont bondi aux USA
    Les USA lèvent l'embargo sur les ventes d'armes au Vietnam
    Le recteur de Notre-Dame de Paris avance une nouvelle cause de l’incendie
    Tags:
    vol, vente en ligne, arrestation, Département américain de la défense, US Air Force, Mexique, Chine, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik