International
URL courte
17640
S'abonner

En toute liberté et partout dans le monde, des entreprises chinoises exportent un opiacé synthétique conçu pour anesthésier des éléphants. S’ils venaient à tomber dans de mauvaises mains, ils pourraient faire des ravages.

12 entreprises chinoises s'occupent de l'exportation de l'opiacé synthétique puissant répondant au nom de carfentanyl aux États-Unis, au Canada, au Royaume-Uni, en France, en Allemagne, en Belgique et en Australie, en le vendant pour le prix de 2 750 dollars (2 458 euros) le kilo, selon une enquête menée par des journalistes d'Associated Press à Shanghai, à Londres, Washington et Pékin.

Le gouvernement américain exige de la Chine qu'elle inscrive cette substance sur la liste noire, mais la partie chinoise n'en tient visiblement par rigueur puisque l'afflux de cette drogue ne cesse de s'accroître sur les marchés étrangers.

Cet opiacé ultra puissant est très dangereux, puisqu'une dose inférieure à une graine de pavot peut s'avérer létale pour l'homme. Il est 50 fois plus puissant que l'héroïne et 100 fois plus puissant que le fentanyl, bien que sa composition chimique soit quasiment identique.

Aux USA le seul carfentanyl, dont l'effet létal est comparable au gaz des agents neurotoxiques, a coûté la vie à des dizaines de milliers de personnes, les trafiquants le couplant avec de l'héroïne et avec d'autres drogues, provoquant la mort par insuffisance respiratoire. 

« Ceci est une arme », a déclaré Andrew Weber, le secrétaire adjoint à la Défense pour les programmes de défense nucléaire, chimique et biologique de 2009 à 2014. « Les entreprises ne doivent pas le vendre à n'importe qui si facilement. »

Dans le même temps, le directeur de la société chinoise Reward Technology de Hangzhou, lors d'une conférence sur l'industrie chimique qui a eu lieu à Shanghai au mois de septembre, a déclaré que son entreprise était prête à produire du carfentanyl sur mesure.

Le ministère chinois de la Sécurité publique n'a pas répondu aux multiples demandes de commentaires d'Associated Press.

Si en 2014 les services douaniers et les gardes-frontières américains n'ont saisis que de 3,7 kg de cette drogue, en 2016 ce chiffre a grimpé en flèche, avec une hausse de 134 kg. La plupart des produits proviennent directement de Chine ou transitent par le Mexique.

Le médicament est présenté sur le marché pharmaceutique en tant qu'anesthésiant pour les grands animaux tels que les éléphants (son effet très puissant ne prévoit pas son utilisation par les humains).

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Lire aussi:

Les villes championnes de la consommation de drogues sont européennes
Aux Etats-Unis, un cocktail de drogues dans les rivières souterraines
Entre sang et drogues, les exploits des USA en Afghanistan
Les nouvelles drogues se multiplient, selon l'Onu
Tags:
trafic de drogue, héroïne, drogue, Royaume-Uni, Canada, Chine, Belgique, France, Allemagne, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook