Ecoutez Radio Sputnik
    membre du groupe de l'opposition syrienne islamiste Ahrar al-Sham

    Quand les terroristes affirment qu’il n’y en a plus à Alep et refusent de quitter la ville

    © AFP 2017 Alice Martins
    International
    URL courte
    Situation à Alep (2016) (180)
    407176374

    Il n’y a pas de terroristes dans la ville, uniquement des personnes qui cherchent à renverser le « régime criminel », a déclaré le chef de l’organisation Ahrar al-Sham. Une organisation qui a fait pourtant couler le sang de centaines de civils syriens…

    L'opposition syrienne a rejeté la proposition de quitter Alep suite à la suspension des frappes russes et syriennes, annonce Reuters.

    « Il n'y a pas de terroristes à Alep », a déclaré Al-Farouk Abu Bakr, chef du puissant groupe islamiste Ahrar al-Sham.

    Des propos qui suscitent pourtant certains doutes compte tenu du nombre terrifiant d'attentats commis par l'organisation contre des villes syriennes.

    Plus d'une centaine de personnes ont péri en mai en Lattaquié dans une série d'attentats revendiqués par Ahrar al-Sham. C'est également Ahrar al-Sham, qui aux côtés du Front al-Nosra lié à Al-Qaïda et de certains autres groupes d'opposition, ont placé en détention et torturé des journalistes, des avocats et des enfants, selon le rapport de l'organisation de défense des droits de l'homme Amnesty International. Et ce sont aussi les combattants d'Ahrar al-Sham qui comptaient en septembre attaquer au phosphore la ville d'Alep.

    Une occasion de rappeler que ni les États-Unis ni les pays occidentaux ne considèrent Ahrar al-Sham comme une organisation terroriste, le qualifiant même d' « opposition modérée ». La proposition russe soumise en mai au Conseil de sécurité de l'Onu d'inclure le groupe en question dans la liste des organisations terroristes a été bloquée par le Royaume-Uni, la France, les États-Unis et l'Ukraine.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

     

    Dossier:
    Situation à Alep (2016) (180)

    Lire aussi:

    La Russie énonce les conditions d’un cessez-le-feu durable à Alep
    L’État-major russe annonce une pause humanitaire à Alep
    Alep pilonnée en permanence par l’opposition (vidéo)
    Tags:
    terrorisme, Ahrar al-Sham (Libres du Sham), Alep, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik