International
URL courte
Résolution du Parlement européen sur la lutte contre les médias russes (32)
29405
S'abonner

Selon le premier-ministre turc Binali Yildirim, la tentative du Parlement européen (PE) de contrecarrer les médias russes est une démonstration de « la pauvreté de la démocratie ».

Jeudi, à Ankara, devant un parterre de journalistes, le premier-ministre turc Binali Yildirim a vivement critiqué le Parlement Européen pour sa tentative de suspendre les médias russes.

« En défendant les valeurs démocratiques, ils (les représentants du Parlement européen, ndlr) prennent en même temps la décision de contrecarrer les médias russes. Le monde entier a désormais la possibilité d'observer le véritable visage de ceux qui essayent de nous enseigner la démocratie, de voir à quel point leur vision de la démocratie est incomplète », a-t-il déclaré.

Mercredi 23 novembre, le Parlement européen a adopté une résolution prévoyant des mesures destinées à limiter l'activité des médias russes en Europe. 691 députés ont pris part au vote. 304 personnes ont voté pour, 179 contre et 208 députés se sont abstenus.

Le document affirme que la Russie promeut une propagande hostile contre l'Union européenne et nomme les principaux médias qui menacent, selon le Parlement européen, l'UE et ses partenaires de l'Europe de l'Est. Il s'agit de l'agence de presse Sputnik, de la chaîne de télévision RT, de la fondation « Le monde russe » et de l'agence fédérale russe « Rossotroudnitchestvo ».

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Dossier:
Résolution du Parlement européen sur la lutte contre les médias russes (32)

Lire aussi:

Damas sur la résolution anti-Sputnik: «Ils bloquent les voix qui disent la vérité»
Les citoyens de l'UE sont les principales victimes de la résolution antirusse
La résolution sur les médias russes, «un crime d’information», selon Zakharova
«La résolution sur la lutte contre les médias russes, c’est de la sauvagerie»
Poutine: la résolution du Parlement européen atteste d'une dégradation de la démocratie
Le Parlement européen adopte une résolution sur la lutte contre les médias russes
Résolution anti-Sputnik: l’auteur reconnaît des motifs personnels
Tags:
journalisme, résolution antirusse, médias, Parlement européen, Union européenne (UE), Binali Yildirim, Ankara, Turquie, Europe, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik