Ecoutez Radio Sputnik
    La Banque d'Angleterre

    La banque d'Angleterre dépense 100.000 livres pour une soirée après le Brexit

    © Flickr / Dave Smith
    International
    URL courte
    7316
    S'abonner

    La Banque d'Angleterre a dépensé près de 100.000 livres sterling d'argent des contribuables pour sa fête annuelle d'été à un moment où le pays était ébranlé par le vote sur le Brexit.

    99 035 livres (116 000 euros) d'argent des contribuables, voilà le montant que la Banque d'Angleterre a dépensé pour organiser sa journée annuelle de sports d'été, tout juste 15 jours après que le Royaume-Uni a voté pour quitter l'Union européenne, informe le site Evening Standard.

    Le coût de la soirée d'été de la Banque, qui avait été « soigneusement budgétisée », a été révélé suite à une demande d'accès à l'information de l'agence de presse britannique Press Association.

    Selon ces informations, la Banque a dépensé plus de 94 500 livres hors TVA en nourriture, en divertissements et pour la location du lieu pour l'événement et encore 4 500 livres pour d'« autres » choses. Au total, environ 2 500 employés de l'organisation avec leurs familles ont participé à cette fête.

    L'Alliance des contribuables a qualifié ces dépenses de « gifle énorme dans le visage » à tous les contribuables.

    À son tour, la Banque a déclaré que la Journée des gouverneurs était une « longue tradition qui est ouverte à tous les employés, y compris aux membres du Comité de la politique monétaire, ainsi qu'à leurs familles, afin de reconnaître leur travail acharné et leur dévouement ».

    « L'événement annuel est important pour tous les employés de la Banque et la Banque croit fermement que cet événement soigneusement budgétisé en vaut la peine », a ajouté l'institution.

    Les détails sur les dépenses de l'organisation arrivent à un moment déjà difficile pour la Banque. Ainsi, Mark Carney, le gouverneur de la Banque, est maintenant fortement critiqué pour avoir exagéré les dangers économiques du Brexit, en prônant de rester dans l'UE lors de la campagne référendaire.

    M. Carney a fait face à des appels à la démission après que la Banque a averti polémiquement que le Brexit pourrait faire passer le Royaume-Uni en récession. Maintenant, au lieu de ses prévisions opaques négatives, la Banque affirme que l'économie britannique sera en hausse cette année et l'année prochaine.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

     

    Lire aussi:

    Pour Malte, Londres ne procédera pas au Brexit dans le temps imparti
    L’inspirateur du Brexit Nigel Farage déménage aux États-Unis
    Brexit, Trump, TTIP, pétrole: les quatre vérités de Poutine
    Un Brexit «dur» coûtera à l’UE plus cher qu’à Londres
    Tags:
    dépenses, festivités, contribuable, Banque d'Angleterre, Royaume-Uni, Londres
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik