International
URL courte
12281
S'abonner

Londres voulait «le beurre et l’argent du beurre» pour sa sortie de l’UE: la photo d’un cahier tenu par une attachée parlementaire semble dévoiler une éventuelle stratégie britannique du Brexit.

La dernière bourde de Downing Street impliquant un document secret photographié semble révéler la tactique des conservateurs britanniques sur le Brexit.

« Quel est le modèle ? Le beurre et l'argent du beurre » ou encore « les Français seront sans doute les plus difficiles », dit la note manuscrite sur le cahier que porte l'attachée parlementaire du député conservateur Mark Field, à propos du Brexit.

 

C'est Julia Dockerill, qui travaille pour le vice-président du Parti conservateur Mark Field qui aurait par hasard dévoilé le contenu du document. Mme Dockerill et M. Field faisaient partie d'un groupe de quatre personnes qui se déplaçaient du 9 Downing Street au bâtiment voisin. Et les fonctionnaires se sont fait piéger par le téléobjectif acéré d'un photographe posté en permanence devant la résidence du Premier ministre.

Sur le fond, les notes révèlent qu'il est improbable que le Royaume-Uni reste membre du marché unique européen après sa sortie de l'UE. « Les Français seront sans doute les plus difficiles », peut-on lire en outre dans ces écrits, « car les Français espèrent faire des affaires ».

Aussitôt, dans une réponse officielle à la fuite, le gouvernement britannique a pris ses distances avec cette éventuelle stratégie.

Or, cinq mois après le référendum du 23 juin, la première ministre Theresa May n'a guère livré de détails sur sa stratégie de sortie de l'UE, bien qu'elle ait promis de lancer le processus d'ici fin mars.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Lire aussi:

La banque d'Angleterre dépense 100.000 livres pour une soirée après le Brexit
Le pudding de Noël, victime du Brexit
Brexit ou Trump, seule la Russie et ses médias sont coupables
Un astéroïde géant fonce droit sur la Terre
Tags:
plan d'action, erreurs, Brexit, Downing Street, Royaume-Uni, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik