Ecoutez Radio Sputnik
    Chine

    La «Chine unique», nouvelle pomme de discorde entre l’Europe et les USA

    © Flickr/ mrhayata
    International
    URL courte
    17220
    S'abonner

    Le principe de «Chine unique» semble de plus en plus diviser les États-Unis et les pays européens, à en juger d’après les propos de la chancelière allemande Angela Merkel.

    L'Allemagne s'en tiendra toujours au principe de «Chine unique» malgré les récentes déclarations du nouveau président américain Donald Trump sur Taïwan, a déclaré lundi la chancelière allemande Angela Merkel.

    « Nous préconisons toujours la politique de la "Chine unique" et notre position restera inchangée », a indiqué Angela Merkel.

    Dimanche, Donald Trump a déclaré à la chaîne de télévision Fox News qu'il ne permettrait pas à Pékin de lui dicter sa volonté dans les relations entre Washington et Taïwan. Le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères Geng Shuang s'est dit « sérieusement préoccupé » face aux déclarations de M. Trump avant de souligner que le statut de Taïwan était lié à la question de la souveraineté et de l'intégrité territoriale de la Chine. Selon lui, le principe de la « Chine unique » constitue la base des relations sino-américaines.

    La semaine dernière, le président américain nouvellement élu Donald Trump s'est entretenu par téléphone avec Tsai Ing-wen, dirigeante taïwanaise. La Chine a exprimé son mécontentement face à cet entretien, le premier entre un président élu des États-Unis et un président de Taïwan depuis 1979, date à laquelle Taïwan et Washington ont suspendu leurs contacts diplomatiques.

    La « Chine unique » est un principe politique instauré après la guerre civile en Chine en 1949 qui s'est terminée par la scission entre Pékin et Taïwan. Il repose sur le fait que Pékin se considère comme l'unique Chine dans le monde. Selon ce principe, Taïwan mais aussi Hong-Kong, le Tibet, Macao et le Xinjiang font partie d'une Chine réunifiée. Pékin refuse tous échanges diplomatiques et commerciaux avec les pays qui ne reconnaissent pas ce principe.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    La Chine exhorte les USA à considérer Taïwan comme une partie de la RPC
    Washington vend des armes à Taïwan, Pékin proteste et menace de sanctions
    Tags:
    principe de "Chine unique", Geng Shuang, Donald Trump, Tsai Ing-wen, Angela Merkel, Taïwan, Europe, Chine, Allemagne, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik