International
URL courte
11130
S'abonner

Le directeur d’un magasin canadien a envoyé un SOS aux internautes, leur demandant conseil sur la façon de mettre fin au braquage de son magasin par une «bande» d’écureuils.

Paul Kim, directeur du magasin Luke’s Grocery à Toronto, ne sait plus quoi faire : en rire ou en pleurer… Des écureuils qui habitent à proximité adorent le chocolat qu’il vend et visitent régulièrement son magasin pour se régaler.

Les coupables ont été détectés grâce aux caméras de surveillance.

La loi canadienne est plutôt favorable envers les animaux et interdit de recourir à la force à leur égard, ou de les tuer.

Le service du contrôle des animaux a déjà refusé d’aider le propriétaire du magasin.

Alors que le magasin essuie des pertes, le directeur a demandé conseil aux internautes et aux autorités locales, désespéré de ne pas savoir comment résoudre avec humanité ce problème de braquage pratiquement « légal ».

Le propriétaire a ouvert une chaîne sur la plateforme YouTube, baptisée StopThatSquirrel DropThatBar où il poste des vidéos montrant des « scènes de crimes ».

Il a également ouvert un compte Twitter consacré aux voleurs.

​« Nous sommes braqués par au moins deux écureuils, un noir et un brun foncé. À chaque fois que nous tentons de les capturer, ils arrivent à s’évader », a déclaré Paul Kim dans une interview au portail Metro.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Lire aussi:

Instant karma: un élu US «anti-écureuils» hospitalisé… à cause d’un écureuil
Présidentielle US: un écureuil perturbe le vote anticipé dans l'Ohio
Cet écureuil a eu la frayeur de sa vie (Vidéo)
Un Boeing 737 se disloque lors de l'atterrissage en Inde, 20 morts et plus de 100 blessés - images
Tags:
voleurs, écureuil, Luke’s Grocery, Toronto, Canada
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook