International
URL courte
36754
S'abonner

L’administration de l’ex-président américain Barack Obama n’hésitait pas à s’ingérer dans les affaires intérieures d’autres pays, essayant d'y instaurer la «démocratie», ce qui réussissait mal aux États-Unis, car la démocratie ne s'exporte pas, constate le chef de la diplomatie hongroise.

Ces dernières années l'administration américaine s'est beaucoup ingérée dans les affaires intérieures de la Hongrie, en lui donnant différentes consignes, et si les États-Unis renoncent enfin à l'« exportation de la démocratie », ce sera bien non seulement pour la Hongrie, mais pour le monde entier, a déclaré lundi le ministre hongrois des Affaires étrangères Peter Szijjarto.

« Je salue l'intention déclarée de Donald Trump de renoncer à l'exportation de la démocratie par la force. C'est évidemment une bonne nouvelle », a indiqué M. Szijjarto lors d'une conférence de presse conjointe à Moscou avec son homologue russe Sergueï Lavrov.

Et d'ajouter que c'était une excellente nouvelle non seulement pour la Hongrie, mais aussi pour le monde entier.

Les observateurs internationaux relèvent que l'« exportation de la démocratie » réussit mal aux États-Unis. Leurs nombreuses tentatives d'instaurer par la force la « démocratie » dans différents pays du monde ont connu très peu de succès ces dernières années. L'idée même de promouvoir manu militari la démocratie à travers le monde est vouée à l'échec car il est impossible de faire le bonheur des peuples malgré eux.

Selon les politologues, la démocratie ne s'exporte pas, ou mal, l'usage de la force militaire lors de l'instauration de la démocratie dans d'autres pays se heurtant inévitablement à une résistance acharnée à l'intérieur de ces pays. Les Américains s'acquitteraient beaucoup mieux de leur mission de promotion de la démocratie à travers le monde s'ils se conforment eux-mêmes aux valeurs démocratiques dans leur propre pays.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Irak: l'exportation de la démocratie par les armes a échoué (responsable italien)
Russie/énergie : les USA exercent une pression sur la Hongrie (Orban)
Comment la victoire de Donald Trump va changer le monde
Ex-ambassadeur de France à Moscou: «Joe Biden a très clairement compris le message du Président russe»
Tags:
force, ministre, exportations, démocratie, Peter Szijjarto, Donald Trump, Sergueï Lavrov, Moscou, Hongrie, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook