Ecoutez Radio Sputnik
    Les soldats ukrainiens se sentent largués dans le Donbass: témoignages

    Des soldats ukrainiens se sentent largués dans le Donbass: témoignages

    © AP Photo /
    International
    URL courte
    Situation dans le Donbass (2017) (85)
    37586
    S'abonner

    «On a, à ce qu’il paraît, les accords de Minsk; on nous ordonne pourtant d’attaquer.» Des militaires ukrainiens ne veulent plus risquer leur vie à cause des «projets politiques sournois» de Kiev et révèlent, main sur le cœur, la vérité sur les compétences de leur commandement.

    Ces militaires des Forces armées de l'Ukraine sont persuadés que l'une des causes majeures des grandes pertes humaines dans leurs rangs est le résultat d'un manque de professionnalisme de la part de leurs chefs militaires.

    Par exemple, les soldats évoquent la tactique du « saut de grenouille », qui prévoit la capture de zones grises qui ne sont contrôlées ni par les milices ni par les combattants. C'est notamment grâce à cette méthode que l'armée ukrainienne aurait regagné la route Donetsk-Gorlovka, ce qui a à son tour entraîné des combats acharnés dans la localité d'Avdeïevka, près de Donetsk.

    Andreï, soldat de la 72e brigade des Forces armées de l'Ukraine, raconte que les militaires ne sont pas souvent d'accord avec les choix stratégiques des chefs de guerre, qui selon eux n'évaluent pas la situation de manière adéquate.

    « Trop de pertes à cause d'une centaine de mètres de territoire inutile. Certains combattants commencent à "tomber malades" avant l'offensive. Bref, ils trouvent de nombreux prétextes rien que pour ne pas aller sous le feu à cause des plans napoléoniens des responsables », confie-t-il cité par le portail informatique ukrainien Strana.ua.

    Youri, un autre soldat de la 72e brigade, déplore quant à lui que parfois des militaires ne comprennent pas le but des opérations dans le contexte des accords de Minsk et des appels internationaux à cesser les hostilités.

    « On a, à ce qu'il paraît, les accords de Minsk; on nous ordonne pourtant d'attaquer. Bon ben, d'accord. Dans ce cas, veuillez soutenir l'attaque comme il se doit: avec de l'artillerie, des chars, de l'appui aérien. Au lieu de cela, seule l'infanterie attaque. On la lance comme une unité de partisans et de sabotage qui essuie également des pertes », témoigne-t-il.

    Youri souligne également que de telles actions laissent soupçonner qu'au détriment des militaires Kiev mette en œuvre des « projets politiques sournois ».

    Le 1er février, le chef de la république autoproclamée de Donetsk Alexandre Zakhartchenko a annoncé que depuis l'aggravation de la situation dans le Donbass, le nombre des blessés et des victimes dans les rangs de l'armée ukrainienne s'élevait à 200 personnes.

    Auparavant, des miliciens et les militaires ukrainiens avaient annoncé une aggravation de la situation dans le Donbass. Les parties en conflit s'accusent mutuellement d'intensifier le pilonnage et de tentative d'effectuer une offensive sur la ligne de front à proximité de Donetsk. Dans la localité d'Avdeïevka, près de Donetsk, les habitants sont privés d'électricité, de chauffage et de lumière.

    Selon la mission de l'OSCE, une situation très complexe règne également près de la localité de Iassinovataïa, situé également à proximité de Donetsk.
    Le ministère ukrainien de la Défense a déclaré que ses militaires « avançaient héroïquement mètre à mètre, pas à pas ».

    Le porte-parole du président russe Dmitri Peskov estime que cette déclaration confirme de facto le fait que l'armée ukrainienne mène une offensive qui sape le régime des accords de Minsk.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Dossier:
    Situation dans le Donbass (2017) (85)

    Lire aussi:

    Donbass: plus de 20 morts et 60 blessés depuis l’escalade du conflit
    Donetsk frappé par des lance-roquettes multiples Grad et Ouragan
    Moscou qualifie l’opération de Kiev contre le Donbass de «raid barbare»
    Tags:
    militaires, Donbass, Ukraine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik