International
URL courte
659315
S'abonner

Le Maroc n’exclut pas la mise en veilleuse de ses rapports commerciaux avec l'UE si Bruxelles venait à freiner l'entrée des produits marocains sur le marché européen.

Le Maroc a mis en garde l'UE contre toute tentative de freiner l'entrée des produits marocains sur le marché européen, rappelant que l'accord agricole entre Rabat et Bruxelles assurait des milliers d'emplois et que leur remise en cause pourrait provoquer un afflux de migrants vers l'UE, annonce la presse internationale.

« Les actes visant à dresser des obstacles devant l'entrée des produits marocains sur les marchés européens doivent être sanctionnés et traités avec la plus grande fermeté par notre partenaire européen », lit-on dans un communiqué du ministère marocain de l'Agriculture et de la Pêche maritime.

Le Maroc prévient que si l'accord entre Rabat et Bruxelles sur le commerce des produits de l'agriculture et de la pêche reste lettre morte, il n'aura plus d'autre choix que de se tourner vers d'autres pays, notamment la Russie, la Chine, l'Inde et le Japon.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Les préférences commerciales sont plus efficaces que les guerres
L'arme protectionniste des guerres commerciales
Maroc et UE signent de nouveaux accords, en particulier sur l'alphabétisation
Tags:
flux migratoire, rupture, coopération, accord, agriculture, Union européenne (UE), Rabat, Bruxelles, Maroc, Europe, Chine, Japon, Inde, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook