Ecoutez Radio Sputnik
    Un des hommes de sel serait décédé de mort violente, selon des historiens iraniens

    Un des hommes de sel serait décédé de mort violente, selon des historiens iraniens

    © capture d'écran: YouTube
    International
    URL courte
    10302
    S'abonner

    Le mystère de la mort des hommes de sel intrigue les historiens du monde entier. Après avoir analysé les restes d’une de ces momies, des chercheurs iraniens ont pu constater que l’homme aurait pu être tué.

    Les causes de la mort des hommes de sel, anciennes momies retrouvées au nord-ouest de l'Iran, attirent l'attention de nombreux historiens. Des scientifiques iraniens sont enfin prêts à faire lumière sur cette énigme légendaire. Ainsi, après avoir examiné des restes de cette momie, ils ont constaté que sa mort n'était pas naturelle. 

    Subjugués par cette découverte inattendue, ils ont soumis les os crâniens les mieux conservés à une analyse par dotation au carbone. Cette dernière a démontré que l'homme aurait été tué par un coup sur la tête asséné à l'âge de 40 ans. Le sel a bien conservé les restes de cette momie permettant ainsi de découvrir le visage du défunt. Ce premier homme de sel était donc barbu et portait une boucle d'oreille en or.

    ​Reste à savoir qui aurait pu être à l'origine de cette attaque fatale et à déterminer ce qui a bien pu mener cet homme à descendre dans les mines.

    On connaît sous le nom d'hommes de sel un ensemble de six corps humains datant de l'Antiquité tardive et préservés par momification naturelle dans la mine de sel de Chehrâbâd, située au nord-ouest de l'Iran. Il s'agit de quatre hommes adultes, d'un adolescent et d'une femme. Le premier de ses hommes de sel a été découvert en 1993. Sa tête et son pied gauche sont exposés sous verre au Musée national d'Iran à Téhéran.

    La découverte des hommes de sel a été faite par des mineurs à une profondeur de 45 mètres. Les études archéologiques incluant une datation au carbone 14 de différents échantillons d'ossements et de textiles ont permis d'évaluer l'âge des hommes de sel à 1700 ans.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    Le secret de la longévité de la plus ancienne civilisation au monde dévoilé
    On sait désormais comment a disparu la civilisation minoenne
    Tags:
    Iran
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik