International
URL courte
855
S'abonner

Le chef de la diplomatie US reconnaît que la politique de dénucléarisation de la péninsule coréenne des 20 dernières années s'était soldée par un échec et plaide pour une nouvelle approche face à ce problème.

Les efforts des deux dernières décennies ayant pour objectif final la dénucléarisation de la péninsule coréenne n'ont abouti à rien, a estimé le secrétaire d'État américain Rex Tillerson lors d'une conférence de presse conjointe avec son homologue japonais Fumio Kishida.

« Il est important de reconnaître que les efforts politiques et diplomatiques des 20 dernières années pour mener la Corée du Nord à se dénucléariser ont échoué », a déclaré le chef de la diplomatie américaine.

« Face à cette menace qui ne cesse de grandir, il est clair qu'une nouvelle approche est nécessaire », a-t-il ajouté, sans préciser en quoi cette nouvelle approche pourrait consister.

Dans le même temps, M. Tillerson a appelé le peuple nord-coréen à « ne pas craindre les États-Unis et ses voisins » tout en invitant la Chine à exercer plus de pression sur le régime de Pyongyang.

Plus tôt dans le mois de mars, les États-Unis ont rejeté un compromis proposé par la Chine pour reprendre des discussions internationales avec la Corée du Nord. Pékin proposait notamment que Pyongyang suspende son programme nucléaire en échange de l'arrêt des manœuvres militaires américano-sud-coréennes.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Les USA pourraient-ils réinscrire la Corée du Nord sur leur liste noire?
Missile nord-coréen: la Corée du Sud envisage des tirs de rétorsion
La Corée du Nord plus agressive en cas de tensions USA-Chine
Moins de 24h après sa nomination, #CastexDemission déjà top tendance sur Twitter
Tags:
sécurité, diplomatie, exercices militaires, nucléaire coréen, Rex Tillerson, États-Unis, Corée du Nord
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook