Ecoutez Radio Sputnik
    Avion de transport A400M

    Une fausse alerte force un ministre suédois à quitter son avion

    © REUTERS / Fabrizio Bensch
    International
    URL courte
    170
    S'abonner

    Suite à une fausse alerte, le ministre suédois de la Défense a été évacué avec d’autres passagers d’un avion «prétendument piégé», bien que la police soit informée qu’il s’agissait bel et bien d’un canular.

    En Suède, le ministre de la Défense, Peter Hultqvist, a été évacué d'un avion qui s'apprêtait à décoller, en raison d'une « fausse alerte à la bombe » annoncée dans l'aéroport de Luleå, relate la chaîne locale SVT.

    Selon certains passagers qui avaient pris le même avion, M. Hultqvist était à bord peu avant le décollage, ce que confirment par ailleurs les policiers présents alors sur place.

    Le gouvernement suédois s'est par ailleurs abstenu de tout commentaire sur le sujet. « Nous ne dévoilons ni les emplois du temps ni d'autres détails sur les vols de nos fonctionnaires », a tenu à préciser la porte-parole du ministre de la Défense, Marinette Nyh Radebo.

    D'après la police, les autres passagers ont aussi été au courant du fait qu'il s'agissait d'une fausse alerte, si bien que certains d'entre eux ont préféré quitter l'avion en toute hâte.

    Concernant l'origine du faux appel, la police estime que « c'était la voix d'un jeune homme » — bien qu'elle n'en soit pas sûre — et que l'enquête va permettre d'en apprendre davantage dans les jours à venir.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Viol en direct sur Facebook: deux migrants placés en détention provisoire en Suède
    Une piste des attentats à Paris conduit en Suède
    La Suède refuse une permission de sortie à Assange pour un enterrement, Assange fait appel
    Tags:
    alerte, fausse alerte, avions, Suède
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik