Ecoutez Radio Sputnik
    La Douma riposte à l’enquête US sur la chaîne RT et va examiner CNN

    La Douma riposte à l’enquête US sur la chaîne RT et va examiner CNN

    © AP Photo/ Ric Feld,File
    International
    URL courte
    151468495

    Suite à un projet de loi octroyant au ministère de la Justice US des pouvoirs supplémentaires pour mener une enquête sur l'activité de la chaîne de télévision RT aux États-Unis, la Douma d’État a chargé le comité de la politique d’information de vérifier la conformité de l’activité de certains médias américains avec la législation russe.

    Une initiative de vérifier la conformité de l'activité des médias américains avec la législation russe, notamment la Radio Free Europe/Radio Liberty (RFE/RL), la Voix de l'Amérique et CNN, a été approuvée au sein de la Douma d'État par Konstantin Zatouline, vice-président du Comité pour les affaires de la CEI.

    « Après l'achèvement des élections présidentielles aux États-Unis, les politiciens américains qui avaient systématiquement prononcé de fortes accusations contre les médias russes qui seraient intervenus dans les affaires intérieures des États-Unis, sont passés de la parole aux actes », lit-on le message du député russe.

    Konstantin Zatouline a fait remarquer que les persécutions basées sur un acte législatif répressif spécialement adopté pourraient nuire non seulement à la réputation commerciale de la compagnie de télévision russe, mais aussi à la Fédération de Russie dans son ensemble.

    Auparavant, le quotidien Politico avait annoncé que Jeanne Shaheen présenterait un projet de loi octroyant au ministère de la Justice des pouvoirs supplémentaires pour mener une enquête sur l'activité de la chaîne de télévision RT aux États-Unis. La sénatrice soupçonne RT d'avoir violé la loi américaine sur les agents étrangers. Selon elle, son projet est une réponse au rapport des services secrets américains sur la soi-disant ingérence russe dans la présidentielle américaine de 2016.

    En commentant cette initiative, la rédactrice en chef de la chaîne RT et de l'agence Sputnik Margarita Simonian a indiqué qu'à en juger d'après ce projet de loi, on pourrait croire que les journalistes russes seraient bientôt « fusillés sur la place publique » aux États-Unis.

    Le 6 janvier, la CIA, le FBI et la NSA ont diffusé un rapport accusant une nouvelle fois la Russie d'ingérence dans les élections américaines, sans fournir cependant aucune preuve prétextant la nécessité de garder les informations secrètes. Les services secrets américains fondent leurs déductions sur « les opérations secrètes de la Russie pour influer sur les élections » à partir de reportages de la télévision russe et de posts relevés sur les réseaux sociaux. Pratiquement la moitié du rapport a été consacrée à la chaîne de télévision RT et à l'agence Sputnik, et les données citées au sujet de RT dataient de cinq ans déjà.

    Le porte-parole du président russe Dmitri Peskov s'est dit flatté d'apprendre que les médias russes étaient aussi populaires, ajoutant que les médias étaient un marché soumis à la concurrence.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Accusés d'être «malhonnêtes», les médias US se justifient par de nouveaux «fakes»
    La russophobie de médias US critiquée par... un journaliste américain
    Moscou sur les accusations contre Sputnik: la popularité des médias russes est flatteuse
    Un eurodéputé dénonce une résolution «folle» visant les médias russes
    Tags:
    FBI, Douma d'État, CNN, chaîne de télévision russe RT, Jeanne Shaheen, Dmitri Peskov, Moscou, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik