Ecoutez Radio Sputnik
    Des missiles S-300 et S-400 assurent la sécurité de la base navale russe en Syrie

    Des missiles S-300 et S-400 assurent la sécurité de la base navale russe en Syrie

    © Sputnik . Alexey Fillipov
    International
    URL courte
    36526

    La sécurité de la base navale russe et du centre de maintenance technique des navires russes en Syrie est assurée au plus haut niveau, selon Viktor Ozerov, président du comité pour la défense du Conseil de la Fédération de Russie.

    Sur fond d'escalade du conflit syrien, Viktor Ozerov, président du comité pour la défense du Conseil de la Fédération de Russie (chambre haute du parlement russe) a affirmé que la base navale russe en Syrie sera bien protégée.

    « Le fonctionnement de notre base aérienne à Hmeimim et du centre de maintenance technique à Tartus est assurée dans l'air comme au sol par nos systèmes antiaériens S-300 et S-400 qui garantissent la sécurité de nos militaires indépendamment des frappes américaines effectuées ce jeudi », a déclaré M. Ozerov.

    La situation en Syrie a dégénéré suite à l'attaque chimique de mardi à Khan Cheikhoun, attribuée par l'Occident aux forces armées syriennes. Le Président américain Donald Trump a ordonné une frappe ciblée contre la base aérienne syrienne de Shayrat, faisant selon Damas neuf morts, dont quatre enfants, et causant d'importantes destructions.

    Pour le moment, le port de Tartous abrite une station d'entretien technique des navires russes, créée en 1977. La base de Tartous est à ce jour le seul point d'appui logistique de la marine russe en Méditerranée. Le service est assuré uniquement par les civils. La Russie a également livré en Syrie des systèmes antiaériens S-300 afin d'assurer la sécurité de la station de Tartous et des navires de la marine russe se trouvant dans la zone côtière.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    Frappes US en Syrie: «Un coup dur pour les négociations à Genève»
    La Suède remet en question la légitimité de la frappe US en Syrie
    Syrie: les frappes américaines, un acte «irresponsable», selon Damas
    La Russie se réserve désormais le droit de réagir à des frappes US en Syrie
    Frappes US en Syrie: Trump ouvre-t-il la boîte de Pandore? Réactions du monde politique
    Frappe en Syrie: neuf avions détruits, cinq intacts
    En frappant la Syrie, Washington cherche à régler ses problèmes intérieurs
    Lavrov: les actions US en Syrie rappellent l'invasion de l'Irak
    Tags:
    Viktor Ozerov, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik