Ecoutez Radio Sputnik
    Jens Stoltenberg, secrétaire général de l'Otan

    Otan: travailler avec la Russie est une priorité

    © REUTERS / Francois Lenoir
    International
    URL courte
    32027

    Les pays membres de l’Otan devront établir des relations diplomatiques avec la Russie de la meilleure façon possible, a déclaré Jens Stoltenberg, le secrétaire général de l'Organisation du traité de l'Atlantique nord (Otan).

    Selon le secrétaire général de l'Otan Jens Stoltenberg, l'organisation entend chercher un dialogue constructif avec Moscou tout en soulignant l'importance de relations efficaces entre la Russie et l'Otan.

    « Nous continuons à chercher des moyens pour réussir un dialogue avec la Russie. Nous sommes persuadés qu'aussi longtemps que l'Otan agit à l'unisson, qu'aussi longtemps que nous sommes solides et prédicables, nous pouvons et nous devons mener un dialogue politique avec la Russie. Étant donné que la Russie est notre voisine… nous devons construire des relations avec elle de la meilleure façon possible », a déclaré Jens Stoltenberg.

    Le secrétaire général a souligné que le sujet lié à la collaboration avec la Russie avait été crucial dans ses négociations avec le Président des États-Unis Donald Trump à la Maison-Blanche.

    « C'est avantageux pour tous, tenter de baisser la tension et trouver le meilleur moyen de vivre ensemble. C'était la question dont j'ai discuté avec le Président Donald Trump hier à la Maison-Blanche. Et ce sera la question la plus importante, quand les leadeurs de l'Otan se réuniront en mai à Bruxelles », a-t-il conclu.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

     

    Lire aussi:

    Otan: Trump veut une augmentation des budgets militaires, Merkel obtempère
    Adhérer à l'Otan ou mourir: l'Ukraine poursuit sa quête
    L’Otan impose à la Norvège son bouclier antimissile
    Poutine sur la Syrie: les pays de l’Otan hochent la tête comme des figurines chinoises
    Moscou: l'adhésion du Monténégro à l'Otan nuit à la stabilité en Europe
    Tags:
    collaboration, dialogue politique, négociations, OTAN, Donald Trump, Jens Stoltenberg, Moscou, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik