International
URL courte
15426
S'abonner

L’administration Trump a appelé les chefs militaires à prendre plus de décisions autonomes visant à combattre les terroristes de Daech, selon le quotidien américain Wall Street Journal.

À en juger par les informations présentées par le quotidien américain Wall Street Journal, l'administration du 45e Président des États-Unis Donald Trump a donné son feu vert aux commandants militaires pour qu'ils prennent des décisions autonomes dans la lutte contre Daech.

« Il n'y a rien d'officiel mais cela commence déjà à se concrétiser. Le commandement comprend qu'il est capable de faire un peu plus et c'est bien vrai », indique une source informée au sein du ministère américain de la Défense citée par le quotidien.

Par ailleurs, le Wall Street Journal souligne que sous l'administration Obama, les chefs militaires se plaignaient du contrôle très strict de la Maison-Blanche ainsi que du manque d'autonomie afin de pouvoir réagir à leur gré.

D'après la même source, M. Trump a souligné le 13 avril qu'il donnait toute la liberté d'action au Pentagone.

Ainsi, cette nouvelle politique de l'administration de M. Trump s'est manifestée lorsqu'une « méga bombe » GBU-43/B a été larguée sur les positions de Daech en Afghanistan. La Maison-Blanche a expliqué alors que la frappe visait un système de tunnels utilisés par les djihadistes. Le Président américain Donald Trump a qualifié l'événement de « mission très, très réussie ».

Il s'agit de la première fois que les forces US utilisent ce type de bombe dans des combats. Testée en mars 2003, la GBU-43/B, contenant 8,48 tonnes d'explosif H6, est la plus puissante bombe non-nucléaire de l'arsenal américain et la plus grosse arme guidée par satellite jamais conçue.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Lire aussi:

Quatre commandants de Daech tués par la méga-bombe US en Afghanistan
Un shérif US appelle à larguer la méga-bombe sur le Mexique
Méga-bombe US: Washington prêt à tout pour impressionner Moscou
Méga-bombe larguée en Afghanistan: Snowden dévoile la véritable cible
Tags:
Etat islamique, Donald Trump, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook