Ecoutez Radio Sputnik
    Complexe nucléaire de Hanford

    Un accident frappe la «poubelle nucléaire» des États-Unis

    © Photo. Hanford Site
    International
    URL courte
    5128
    S'abonner

    Un tunnel rempli de substances toxiques s'est effondré à Hanford, dans l'État de Washington. Ce site, surnommé la «poubelle nucléaire» américaine, n'en est pas à son premier incident, mêle si celui-ci est sans gravité, selon les autorités.

    Mardi, un tunnel contenant des produits toxiques s'est affaissé sur le site de déchets nucléaires de Hanford, dans l'État de Washington, ce qui a entraîné l'évacuation ou le confinement de centaines d'employés.

    Selon le département américain de l'Énergie, aucun signe de fuite radioactive n'a été détecté suite à l'incident et personne n'a été blessé. Certains médias locaux affirment que l'effondrement pourrait avoir été provoqué par les vibrations générées par les travaux sur une route située près du tunnel.

    Pour l'organisation antinucléaire Beyond Nuclear, l'incident témoigne de la dangerosité du site, situé à 275 kilomètres au sud-ouest de Seattle. « La crise en cours à Hanford montre que la gestion des déchets nucléaires n'est pas contrôlée », a affirmé le porte-parole du mouvement Kevin Kamps, cité par l'AFP.

    Le site en question a déjà été à l'origine de plusieurs scandales environnementaux par le passé. Jusque dans les années 1960, Hanford relâchait ses déchets directement dans la nature : selon les évaluations officielles, plus de 3,8 millions de litres de boues radioactives avaient fui à l'époque. En février 2013, des fuites ont été détectées sur au moins six cuves de stockage souterraines contenant des déchets nucléaires.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    La Russie entame un vaste projet de centres de stockage souterrain des déchets radioactifs
    Japon: manifestation contre un site de stockage de déchets radioactifs
    La Russie aidera à traiter les déchets radioactifs
    Hanford : un dépôt de déchets radioactifs au fond percé
    Tags:
    fuites, accident nucléaire, déchets radioactifs, Complexe nucléaire de Hanford, Beyond Nuclear, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik