Ecoutez Radio Sputnik
    James Comey

    Limogeage du chef du FBI, de nouvelles hypothèses

    © AFP 2019 YURI GRIPAS
    International
    URL courte
    543
    S'abonner

    Le débarquement brutal de James Comey, le chef du FBI, serait lié est sa gestion jugée inefficace de l'enquête sur la présumée ingérence russe dans la présidentielle américaine de l'an dernier.

    Donald Trump aurait limogé le directeur du FBI James Comey en raison de l'« inaction » de ce dernier dans l'affaire des fuites d'informations du gouvernement fédéral, affirme le Washington Post.

    Selon le quotidien, qui cite des sources au sein de la Maison-Blanche, le numéro Un américain était mécontent des récentes déclarations « étranges » de M. Comey devant le Congrès et de son comportement « hypocrite ». Pour M. Trump, le chef du FBI a instrumentalisé l'enquête sur l'ingérence supposée de la Russie dans la présidentielle américaine l'an dernier pour « se présenter en martyr ».

    Le Washington Post indique en outre que la décision de limoger James Comey a été prise par le dirigeant américain indépendamment de Jeff Sessions, le secrétaire à la Justice et de son adjoint, Rod Rosenstein. Ce dernier a d'ailleurs menacé de présenter sa démission après la diffusion de rapports selon lesquels il avait recommandé à M. Trump de limoger le directeur du Bureau.

    Donald Trump a limogé James Comey le 9 mai dernier, promettant sur Twitter qu'il serait « remplacé par quelqu'un qui ferait un bien meilleur travail ». Toujours selon lui, le chef du FBI a « perdu la confiance de presque tout le monde à Washington ».

    Jeudi 11 mai, le directeur par intérim du FBI, Andrew McCabe, a assuré que l'enquête sur les ingérences russes durant la campagne électorale américaine se poursuivait normalement, malgré le limogeage de James Comey.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Hillary Clinton reste muette sur le limogeage de Comey
    La dernière gaffe de Comey, cette «goutte de trop» qui lui a coûté son job
    Congédié, Comey ne veut pas en savoir plus et préfère tourner la page
    Tags:
    ingérence, enquête, démission, Congrès des États-Unis, FBI, Donald Trump, James Comey, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik