Ecoutez Radio Sputnik
    Selon George Soros, l’UE est une «union dysfonctionnelle»

    Selon George Soros, l’UE est une «union dysfonctionnelle»

    © AP Photo / Kevin Wolf
    International
    URL courte
    301826

    Le célèbre financier milliardaire américain George Soros a qualifié l’Union européenne d’union dysfonctionnelle ayant besoin d’une complète restructuration. De plus, Soros a souligné qu’il ne considérait pas cette organisation supranationale comme une union d'égal à égal.

    George Soros, milliardaire américain, estime que l'Union européenne ne peut plus exister dans sa forme actuelle. Selon lui, l'Union « a perdu son élan » et il est temps d'oublier l'idée d'une « union toujours plus étroite ». De plus, le milliardaire, dont les propos ont été repris par le Daily Telegraph, a ajouté qu'il faudrait au moins 10 ans afin de résoudre les différences, entre les pays de l'UE, qui ont émergé après la crise financière de 2008.

    « La plupart des Européens de ma génération sont favorables à la poursuite de l'intégration, mais les générations futures ont commencé à considérer l'UE comme une sorte d'ennemi qui leur ferme la voie vers un avenir sûr et prometteur », a souligné M. Soros lors du Forum économique de Bruxelles.

    Selon lui, les « traités dépassés » ont transformé la zone euro en zones de créanciers et de débiteurs gérée par des structures européennes insuffisantes, ce qui provoque une insatisfaction dans le bloc tout entier.

    « L'Union européenne a été conçue comme une communauté volontaire des nations, avec une vision du monde semblable, qui étaient prêtes à renoncer à une partie de leurs droits souverains pour le bien commun. Mais après la crise financière de 2008, la zone euro a été transformée en un groupe de pays créanciers et de pays débiteurs. Ce faisant, les débiteurs ne peuvent pas remplir leurs obligations, et les pays créanciers insistent sur les conditions spécifiques que les débiteurs doivent remplir. En insistant sur la politique d'austérité, les pays créanciers ont créé des conditions dans lesquelles le débiteur ne peut pas améliorer son économie dans la pratique et sortir de la dette », a conclu George Soros.

    Actuellement, selon M. Soros, l'UE n'est ni une union volontaire, ni une union d'égal à égal.

    Il a également averti que l'UE ne devrait pas pénaliser le Royaume-Uni dans le cadre des négociations sur le Brexit. Selon lui, il faut cinq ans pour que les négociations aboutissent et l'UE devrait les aborder de manière constructive, ainsi qu'utiliser ce processus pour mener à bien ses propres réformes.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    Pour le Premier ministre hongrois, George Soros est un ennemi de l’euro
    La Hongrie veut stopper Bruxelles et Soros
    Les ONG de Soros irritent de plus en plus l'Europe
    Militants US: Obama et Soros responsables du coup d’État en Ukraine
    Tags:
    intégration européenne, zone euro, crise, différend, reconstruction, Union européenne (UE), George Soros, Bruxelles, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik