International
URL courte
Situation en Syrie (été 2017) (114)
19710
S'abonner

Une frappe de l'aviation russe a permis d'éliminer plusieurs chefs haut placés de Daech à Raqqa, selon le ministère russe de la Défense.

Fin mai, les militaires russes ont éliminé dans la banlieue sud de la ville syrienne de Raqqa plusieurs chefs haut placés de Daech ainsi que près de 330 djihadistes, a annoncé le ministère russe de la Défense dans un communiqué.

« La frappe des avions Su-35 et Su-24 a éliminé des chefs haut placés de Daech qui faisaient partie du Conseil militaire de l'Etat islamique, ainsi qu'une trentaine de chefs d'échelon moyen accompagnés par près de 300 djihadistes, leurs gardes du corps » indique le communiqué.

Selon le ministère, parmi les personnes éliminées se trouvaient « l'émir de Raqqa Abu al-Haji al-Masry, l'émir Ibrahim al-Naief al-Haj qui contrôlait la banlieue de Raqqa ainsi que le chef du service de sécurité de Daech Suleiman al-Shauah », indique le communiqué.

Le ministère a précisé que la frappe aérienne avait visé, dans la nuit du 27 au 28 mai, un poste de commandement où étaient réunis des chefs haut placés de Daech qui discutaient des itinéraires de sortie des djihadistes par « le couloir sud»de Raqqa.

Auparavant, le ministère a annoncé que Le numéro un du groupe extrémiste Daech Abou Bakr Al-Baghdadi aurait été tué le 28 mai dans la même frappe des forces aériennes russes près de Raqqa, l'information étant toutefois en cours de vérification.

Occupée par Daech depuis 2013, Raqqa est considérée comme la capitale de ce groupe terroriste. L'opération de libération de Raqqa a débuté en novembre 2016 avec le soutien des commandos américains et de l'aviation des États-Unis et d'autres pays. Damas proteste contre la participation des militaires américains à l'opération et qualifie d'intervention leur présence dans le nord de la Syrie.

Dossier:
Situation en Syrie (été 2017) (114)

Lire aussi:

Les FDS aux portes de la vieille ville de Raqqa, bastion de Daech en Syrie
La Palestine qualifie de «trahison» l'accord israélo-émirati et rappelle son ambassadeur à Abou Dhabi
Augmentation de plus en plus forte du nombre journalier de cas de Covid-19 en France
Tags:
frappe aérienne, Troupes aérospatiales de Russie, Etat islamique, Raqqa, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook