International
URL courte
10212
S'abonner

Lors d’un discours devant les employés du consulat général à Istanbul, le secrétaire d’État américain, Rex Tillerson, a déclaré que les États-Unis entendaient établir un cessez-le-feu dans le nord de la Syrie avec la participation des autorités turques.

Le secrétaire d'État américain Rex Tillerson a jugé possible d'établir une trêve dans le nord de la Syrie tout comme dans le sud du pays, et cela avec l'aide d'Ankara.

«Nous espérons pouvoir le faire avec la Turquie dans certaines régions du nord de la Syrie. Ainsi, nous sommes déterminés à travailler avec assiduité sur ces questions», a indiqué le ministre américain.

Et d'ajouter que cela, d'après lui, permettrait également de renforcer la confiance entre les États-Unis et la Turquie.

Le ministre russe des Affaire étrangères, Sergueï Lavrov, a annoncé le 7 juillet, après le tête-à-tête entre le Président russe et son homologue américain, que le cessez-le-feu entrait en vigueur ce dimanche à midi, heure locale (11h, heure de Paris). Il s'agit d'une nouvelle tentative de mettre fin aux hostilités qui durent depuis six ans.

Lire aussi:

L’UE approuve les efforts conjoints de Moscou et des USA sur la désescalade en Syrie
Poutine: l’accord sur les zones de désescalade en Syrie a été trouvé avec l’aide des USA
L’Onu prête à saluer l’accord sur la désescalade de la situation en Syrie
Tags:
cessez-le-feu, désescalade, Rex Tillerson, Turquie, Istanbul, États-Unis, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook