International
URL courte
Situation en Syrie (été 2017) (114)
5134
S'abonner

L'aviation de la coalition anti-Daech dirigée par les États-Unis a frappé des maisons dans la province syrienne d'Hassaké, tuant six personnes dont deux femmes.

Les avions de la coalition internationale antiterroriste dirigée par les États-Unis ont effectué une frappe aérienne contre plusieurs bâtiments résidentiels dans la localité de Kiskis Djabour, au sud de la ville d'Al-Chaddadeh, dans la province syrienne d'Hassaké.

La frappe a fait six morts dont deux femmes, a signalé l'agence SANA citant des sources locales.

La semaine dernière, la coalition a frappé le village de Kishik Zyyanat, dans le sud de la province d'Hassaké, tuant neuf civils.

D'après un récent rapport de l'armée américaine, près de 400 civils ont été tués dans les frappes aériennes de la coalition anti-Daech en Irak et en Syrie entre 2014 et 2017. Or, le député syrien Muhammed al Husein contacté par Sputnik avait évalué le nombre de civils tués par la coalition dans les deux pays à 20.000 personnes n'ayant «aucun rapport avec les organisations terroristes».

Selon le ministère syrien des Affaires étrangères, les actions de la coalition internationale menée par les États-Unis sont comparables aux conséquences des crimes causés par l'organisation terroriste Daech.

Dossier:
Situation en Syrie (été 2017) (114)

Lire aussi:

119 civils tués lors de nouveaux raids de la coalition US en Irak et en Syrie
Les terroristes projettent des attaques chimiques en Syrie pour justifier les frappes US
Les forces aériennes françaises ont réalisé 600 frappes lors des combats de Mossoul
Tags:
victimes civiles, civils, frappe aérienne, coalition anti-Daech, Hassaké, Syrie, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook