International
URL courte
Proposition de création d'un nouvel État de Malorossiya (6)
15230
S'abonner

Le Kremlin n’a pas encore fait de commentaires suite à la proposition de créer un nouvel État, à savoir la Petite Russie (Malorossiya), lancée par le Président de la république populaire autoproclamée de Donetsk, Alexandre Zakhartchenko.

Le porte-parole du Président russe, Dmitri Peskov, a fait savoir que Moscou n'allait pas pour l'instant commenter la proposition de création d'un nouvel État nommé Petite Russie (Malorossiya).

«Je laisse ce sujet pour l'instant sans commentaires, il doit être analysé et réfléchi», a répondu M.Peskov à la question des journalistes portant sur la proposition de créer l'État de Malorossiya.

Et de rajouter:

«La partie russe maintient son attachement aux accords de Minsk. Nous ne commentons pas pour l'instant le reste.»

Le Président de la République populaire de Donetsk (RPD), Alexandre Zakhartchenko, a proposé ce mardi la création, pour une période transitoire de trois ans, d'un nouvel État nommé Malorossiya.

La République populaire de Lougansk (RPL) a quant à elle réfuté sa participation dans la procédure de création du nouvel État de Petite Russie (Malorossiya), d'après Vladimir Degtyarenko, chef du Conseil populaire de la RPL, cité par le Centre d'information de Lougansk.

Dossier:
Proposition de création d'un nouvel État de Malorossiya (6)

Lire aussi:

Donetsk propose de créer un nouvel État dans le Donbass, la Petite Russie (Malorossiya)
Une explosion retentit dans le centre de Donetsk, en Ukraine
«Donetsk insoumis» accueille les touristes russes
Création de la Petite Russie (Malorossiya): Lougansk dément sa participation
La Russie rallume Lougansk plongée dans le noir par Kiev
Tags:
accords de Minsk, Vladimir Degtyarenko, Dmitri Peskov, Alexandre Zakhartchenko, Lougansk, Moscou, Donetsk, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook