Ecoutez Radio Sputnik
    Akie Abe

    Akie Abe fait semblant de ne pas comprendre l’anglais pour ne pas devoir parler à Trump

    © AFP 2019 PATRIK STOLLARZ
    International
    URL courte
    11110

    Si vous ne savez pas comment faire quand vous ne voulez pas parler à quelqu’un, utilisez l’astuce de l’épouse du Premier-ministre japonais. Ne voulant pas parler avec Donald Trump, Akie Abe a prétendu ne parler ni ne comprendre l’anglais. Bien que plusieurs personnes affirment qu’elle maîtrise très bien la langue de Shakespeare. God job, Mme Abe!

    Pendant le dîner des chefs d'Etat au sommet du G20, Akie Abe, épouse du Premier ministre japonais Shinzō Abe, a feint de ne pas connaître l'anglais en raison de sa réticence à communiquer avec le chef des États-Unis, Donald Trump, signale le tabloïd The Mirror.

    Plus tôt, dans une interview au New York Times Donald Trump a qualifié le Premier-ministre du Japon et sa femme des gens formidables, mais a déploré qu'Akie Abe ne parlait pas anglais. Il a noté qu'elle n'avait même pas dit bonjour et le dîner a duré près de deux heures.

    «Donc, je suis assis là. Il y avait un interprète japonais, parce que sinon cela aurait été encore plus difficile mais j'ai apprécié la soirée avec elle et elle est vraiment une belle femme, et j'ai apprécié la soirée en général», a avoué le Président américain.

    Après la parution de cette interview, le journaliste Sam Tillman a relevé qu'Akie Abe parlait parfaitement l'anglais et a cité l'exemple d'un discours qu'elle a prononcé à la Fondation Ford.

    Rappelons que lors d'une de leurs rencontres, le Président américain a pendant 19 secondes serré la main du Premier ministre japonais Shinzo Abe qui ne savait pas comment se sortir de cette situation.

    Lire aussi:

    Trump et Abe prônent une réponse «rapide et décisive» aux actions de Pyongyang
    Mort des marins du destroyer US: Shinzo Abe exprime ses condoléances à Trump
    La poignée de main de destruction massive de Trump frappe au Vietnam
    Voici pourquoi le PM Abe n’appuie pas la frappe US en Syrie
    Le Japon ne compte plus sur les USA et commence à s'armer
    Tags:
    première dame, astuces, épouse, anglais, sommet du G20 en Allemagne (2017), Donald Trump, Shinzo Abe, Japon, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik