Ecoutez Radio Sputnik
    L'armée ukrainienne

    Kiev dit attendre des livraisons d’«armes défensives» de plusieurs pays

    © AFP 2019 SERGEI SUPINSKY
    International
    URL courte
    21019

    L’Ukraine s’est adressée à des pays étrangers au sujet de livraisons d’«armes défensives» à son armée et attend les décisions correspondantes, a signalé le ministre de la Défense Stepan Poltorak. La Russie avait à plusieurs reprises déclaré que de telles livraisons conduiraient à une escalade du conflit dans le Donbass.

    Le ministre ukrainien de la Défense, Stepan Poltorak, a évoqué le sujet des livraisons d'«armes défensives» à son pays sur Facebook. Selon lui, Kiev s'est adressé à plusieurs pays pour résoudre la question des livraisons et attend actuellement des décisions concrètes.

    «L'approvisionnement des forces armées ukrainiennes en armes et matériels militaires modernes est un objectif clé de la réforme de la défense. Le soutien des collègues étrangers dans cette question est très important pour nous», a écrit Stepan Poltorak.

    Auparavant, le vice-chef d'état-major des armées des États-Unis, Paul Selva, avait indiqué que le Pentagone continuait d'étudier la possibilité de livraisons d'armes létales à l'Ukraine.

    Le représentant spécial des États-Unis pour l'Ukraine, Kurt Volker, avait pour sa part signalé que Washington pourrait fournir des armes aux forces armées ukrainiennes engagées dans l'opération militaire dans le Donbass.

    La Russie avait à plusieurs reprises mis en garde contre ces plans de livraisons, signalant que cela pourrait conduire à une escalade du conflit dans le Donbass. La plupart des hommes politiques européens se sont prononcés contre les livraisons d'armes à l'Ukraine.

    Lire aussi:

    Moscou espère pousser Kiev à respecter les accords de Minsk avec l’aide de Paris et Berlin
    Kiev adresse une note à Minsk pour un film russe consacré aux événements en Crimée
    Des documents sur des actes de torture commis par Kiev remis à l’Onu
    Kiev compte réintégrer le Donbass avec l’aide de Washington
    Kiev concède ne pas pouvoir prouver la présence militaire russe en Ukraine
    Tags:
    armements, conflit, Stepan Poltorak, Ukraine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik