Ecoutez Radio Sputnik
    Corée du Nord

    Pyongyang brandit la menace «physique» suite aux sanctions de l’Onu

    © Sputnik . Ilya Pitalev
    International
    URL courte
    32436
    S'abonner

    Dénonçant une atteinte à sa souveraineté portée par les nouvelles sanctions des Nations unies, la Corée du Nord a promis de prendre des mesures de rétorsions, évoquant la possibilité d'«actions physiques».

    Suite aux nouvelles sanctions votées à l'unanimité par le Conseil de sécurité de l'Onu, Pyongyang multiplie les menaces. Qualifiant d'«actions de gangster» les mesures imposées par les Nations unies, le Comité pour la réunification pacifique de la Corée a dénoncé, dans un communiqué diffusé par l'agence de presse officielle KCNA, l'intention du document de «violer la souveraineté et le droit de la Corée du nord d'exister et de se développer».

    «Il s'ensuivra des mesures d'ordre matériel de justice de la part de l'armée et du peuple pour se défendre», promet le Comité.

    «Ils doivent se rendre compte que la Corée du nord entreprendra des démarches stratégiques, dont des actions physiques, en mobilisant toute la puissance nationale», indique en outre le document.

    À la suite des tirs expérimentaux de deux missiles de longue portée le mois dernier, le Conseil de sécurité de l'Onu a adopté à l'unanimité samedi de nouvelles sanctions contre la Corée du Nord.

    Ce document introduit notamment une interdiction sur les exportations nord-coréennes de toute une série de minéraux et d'aliments, dont le charbon, le fer, le plomb et les fruits de mer, ce qui réduira d'un milliard de dollars les recettes de Pyongyang, qui atteignent actuellement près de trois milliards de dollars. Le texte de cette résolution contient d'autres restrictions, y compris des mesures à l'encontre de personnes morales et physiques liées aux programmes nucléaires et de missiles de la Corée du Nord.

    Lire aussi:

    Les Américains interdits de voyage en Corée du Nord à partir du 1er septembre
    Des F-16 américains en Corée du Sud, en réponse au tir de missile nord-coréen
    Le THAAD désormais le bienvenu en Corée du Sud?
    Corée du Nord: Moscou ouvert aux sanctions visant le programme nucléaire et non l'économie
    Le Pentagone préoccupé: et si Trump déclarait la guerre à la Corée du Nord?
    Tags:
    menaces, sanctions, ONU, Corée du Nord
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik