Ecoutez Radio Sputnik
    Donald Trump

    Trump à Macron: les USA prêts à des mesures militaires contre Pyongyang

    © REUTERS/ Kevin Lamarque
    International
    URL courte
    131369

    La Corée du Nord a été ce samedi au cœur d'un entretien téléphonique entre Donald Trump et Emmanuel Macron. D'après le communiqué diffusé par la Maison-Blanche, le Président américain a souligné que Washington et ses alliés étaient ouverts à tous les moyens, dont militaires, pour éradiquer la menace nucléaire émanant de Pyongyang.

    Pour mettre un terme à la menace nucléaire émanant de la Corée du Nord, les États-Unis sont prêts à tout un spectre de mesures: diplomatiques, économiques et militaires, a assuré le Président américain Donald Trump lors d'un entretien téléphonique avec son homologue français Emmanuel Macron et dont le contenu a été rendu public par la Maison-Blanche.

    «Le Président Trump a informé le Président Macron de l'aspiration des États-Unis à mettre un terme à la menace nucléaire nord-coréenne. Le Président Trump a déclaré que, conjointement avec leurs alliés, les États-Unis étaient prêts à utiliser des mesures diplomatiques, économiques et militaires pour atteindre cet objectif», indiqué le service de presse de la présidence.

    En outre, d'après la source, les deux dirigeants ont évoqué la nécessité d'affronter la situation de plus en plus dangereuse liée aux actions déstabilisatrices de Pyongyang.

    Rappelons que plus tôt dans la journée de samedi Emmanuel Macron avait appelé dans un communiqué à une action «concertée, ferme et efficace» de la communauté internationale face à la menace croissante en provenance de Corée du Nord et pointé la nécessité de «prévenir toute escalade des tensions».

    Le Président américain Donald Trump a promis mardi dernier «le feu et la colère» à Pyongyang s'il menaçait de nouveau son pays. Il s'est aussi dit prêt à une riposte militaire aux actions «irréfléchies» nord-coréennes.

    La Corée du Nord n'a pas tardé à réagir, menaçant de tirer des missiles balistiques stratégiques à moyenne et longue portée Hwasong-12 contre les bases militaires américaines situées sur l'île de Guam, dans le Pacifique, si Washington poursuivait ses pressions.

    Donald Trump a alors appelé Pyongyang à reprendre ses esprits pour éviter des problèmes «qu'aucune nation n'a jamais eus».

    Les menaces de Pyongyang ont inquiété les pays voisins de la Corée du Nord. Selon les médias japonais, Tokyo envisage de déployer des missiles intercepteurs supplémentaires PAC-3 (Patriot) dans les régions du pays que les missiles balistiques nord-coréens survoleront avant d'atteindre Guam.

    Lire aussi:

    Macron exhorte à «prévenir toute escalade des tensions» entre Pyongyang et les USA
    Pékin appelle Trump à éviter l’escalade verbale avec Pyongyang
    Les menaces de Pyongyang doperont-elles le tourisme à Guam?
    Une attaque préventive contre Pyongyang? Oui, mais avec l’accord du Congrès
    Les habitants de l'île de Guam se préparent pour une attaque nucléaire de Pyongyang
    Tags:
    réponse, nucléaire, Donald Trump, Emmanuel Macron, Corée du Nord, France, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik