International
URL courte
11201
S'abonner

En plein processus de renégociation de l’accord de libre-échange entre les États-Unis, le Mexique et le Canada, Donald Trump a estimé que l’accord pourrait être tout simplement résilié.

Face à de profonds désaccords au cours de la renégociation de l'Accord de libre-échange nord-américain (ALENA), le Président américain a déclaré à ses partisans réunis à Phoenix (Arizona) qu'il pourrait être résilié.

«Personnellement, je ne pense pas que nous pouvons conclure un accord. Je pense que nous finirons probablement par résilier l'ALENA à un moment ou un autre», a déclaré M.Trump dans son discours à Phoenix, retransmis en direct par de nombreuses chaînes de télévision américaines.

La renégociation de l'ALENA, traité en vigueur depuis 1994, a été entamée à l'initiative de Donald Trump.

Les États-Unis commercent activement avec le Canada et le Mexique, mais leurs importations sont supérieures à leurs exportations. En 2016, ils ont enregistré un déficit commercial de 63 milliards de dollars dans leurs échanges avec le Mexique, pour un chiffre d'affaires de 525 milliards de dollars. Avec le Canada, le déficit s'élève à 11 milliards de dollars pour un chiffre d'affaires de 545 milliards.

Les États-Unis sont le plus grand pays des trois membres de l'ALENA qui comptent un peu moins de 500 millions d'habitants et produisent un PIB nominal d'environ 21.000 milliards de dollars (2015).

Lire aussi:

«Toutes les personnes qui vont aller se faire vacciner sont des cobayes», lance une députée française
L’Iran suspend sa coopération avec l’UE dans plusieurs domaines
«Reprendre le pouvoir»: «Une partie des endormis va se réveiller», prédit François Boulo
Un mort et un blessé par balles devant un hôpital à Paris - images
Tags:
Accord de libre-échange nord-américain (NAFTA), résiliation, Donald Trump, Canada, Mexique, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook