Ecoutez Radio Sputnik
    Antonio Guterres

    L'Onu souhaite que Moscou facilite le dialogue entre les deux Corées

    © REUTERS/ Denis Balibouse/File photo
    International
    URL courte
    13723240

    Sur fond d'escalade des tensions autour du programme nucléaire nord-coréen, le SG des Nations unies a invité la Russie à promouvoir le dialogue entre Séoul et Pyongyang.

    L'Onu souhaite que la Russie apporte sa contribution dans l'établissement d'un dialogue entre Pyongyang et Séoul, a déclaré le secrétaire général des Nations unies Antonio Guterres dans une interview accordée à RIA novosti.

    «Tout ce qui peut être fait pour relancer un véritable dialogue entre les deux Corées sera bien accueilli. Si la Russie peut jouer son rôle en la matière, cette opportunité doit être encouragée», a indiqué M.Guterres.

    Auparavant, la présidente du Conseil de la Fédération (Sénat russe) Valentina Matvienko a fait savoir que le Conseil était disposé à promouvoir la tenue d'une rencontre entre les délégations nord- et sud-coréennes en marge de l'assemblée de l'Union interparlementaire qui se déroulerait entre le 14 et 18 octobre prochaine à Saint-Pétersbourg.

    Le 3 septembre dernier, la Corée du Nord a annoncé avoir procédé à un essai d'une bombe à hydrogène destinée à équiper les missiles balistiques intercontinentaux.

    Par la suite, le Conseil de sécurité de l'Onu a adopté de nouvelles mesures restrictives à l'encontre de Pyongyang, instaurant ainsi le plus sévère régime de sanctions introduit par l'Onu depuis le début du XXIe siècle.

    Lire aussi:

    Le Président sud-coréen explique pourquoi Séoul ne se nucléarisera pas
    La Russie adopte des sanctions contre la Corée du Nord
    La Corée du Nord réticente à discuter de son programme nucléaire
    Tags:
    bombe à hydrogène, nucléaire coréen, dialogue, sanctions, Antonio Guterres, Valentina Matvienko, Corée du Nord, Corée du Sud
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik