International
URL courte
0 230
S'abonner

La Russie a testé son nouvel hélicoptère polyvalent Ka-226T en Iran afin de prouver sa capacité à fonctionner à des températures extrêmement élevées.

L'hélicoptère polyvalent russe Kamov Ka-226T a réussi les essais à des températures supérieures à +50 degrés Celsius en Iran, a annoncé le service de presse du holding Hélicoptères de Russie.

Les essais ont eu lieu conformément aux dispositions d'un mémorandum signé par le groupe russe et la Iran Helicopter Support and Renewal Company (IHSRC) dans le cadre de l'exposition internationale HeliRussia organisée en mai dernier.

Selon le PDG d'Hélicoptères de Russie Andreï Boguinski, plusieurs pays moyen-orientaux, dont l'Iran, souhaitent acquérir des hélicoptères légers polyvalents pour des missions de lutte anti-incendie, de patrouille, d'évacuation et de secours.

«Les récents essais du Ka-226T ont démontré que cet appareil était capable de travailler dans des conditions de températures extrêmes, ce qui est sans aucun doute important pour ses potentiels acheteurs», a indiqué M.Boguinski.

Il a également espéré que des accords de principe pour la livraison de ces hélicoptères seraient conclus dans un avenir proche.

Lire aussi:

Une rixe d’une rare violence filmée en pleine rue à Fleury-Mérogis – vidéo
Après le Covid-19, la Chine voit ressurgir un virus mortel transmis par les tiques
Une «cause extérieure»: le capitaine qui a transporté le nitrate d'ammonium parti en fumée à Beyrouth s’exprime
Tags:
essais, température, hélicoptères, Ka-226T, Hélicoptères de Russie, Andreï Boguinski, Iran, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook