International
URL courte
La Catalogne après le référendum d’autodétermination (62)
14232
S'abonner

La porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova, a qualifié d’«agrégateur de fake news» le chef de la diplomatie lettone Edgars Rinkēvičs en réponse à sa comparaison du référendum catalane avec un «bonbon tombé au sol» pour la Russie.

Dans une interview accordée au journal Latvijas Avize, le ministre letton des Affaires étrangères a déclaré que «le référendum sur l'indépendance catalane était comme un bonbon tombé au sol pour la Russie, qui s'en servait pour semer la discorde au sein de l'UE». Or, Moscou n'a pas tardé à réagir à ces allégations infondées.

«Un bonbon tombé au sol? Mon Dieu, où dénichent-ils des hommes politiques aussi géniaux, où élèvent-ils ces oiseaux de haut vol», a publié sur Facebook la diplomate russe Maria Zakharova.

Le référendum sur l'autodétermination de la Catalogne s'est déroulé malgré l'opposition de Madrid. La Cour constitutionnelle d'Espagne a suspendu tous les documents adoptés par la Généralité et le Parlement de Catalogne relatifs au vote, déclarant illégales toutes les actions des autorités catalanes visant à préparer le référendum. Pendant le scrutin, des heurts ont opposé la police aux personnes venues pour voter et protéger les bureaux de vote encore ouverts. Selon les autorités catalanes, au moins 844 civils ont été blessés.

En outre, la Catalogne était en grève mardi pour défendre ses «droits» et dénoncer les violences policières de dimanche, alors que le fossé semble s'approfondir avec Madrid.

Moscou espère que l'Espagne réussira à se sortir de la crise survenue après le référendum en Catalogne, a déclaré Vladimir Poutine.

«Je ne vous le cache pas, nous nous faisons du souci pour l'Espagne, mais bien sûr, c'est est une affaire interne du gouvernement espagnol», a déclaré le dirigeant russe lors de la cérémonie de présentation des lettres de créance.

Il a exprimé son espoir que «la crise sera surmontée».

Dossier:
La Catalogne après le référendum d’autodétermination (62)

Lire aussi:

Le Président Aoun évoque l'hypothèse d'un «missile» ou d'une «bombe» dans la double explosion à Beyrouth
Le corps d’un homme mort depuis six ans découvert grâce… à des pigeons
Macron au Liban: cette «déambulation dans les rues ressemblait plus à une campagne à l’adresse des Français»
Une pétition demande un placement du Liban sous mandat français pendant dix ans
Tags:
référendum, Catalogne, Lettonie, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook