International
URL courte
Nucléaire iranien (2017) (60)
3262
S'abonner

Le Président iranien est persuadé que son homologue US est incapable d'annuler les avantages offerts par l'accord sur le dossier nucléaire de Téhéran signé en 2015.

Ni l'actuel leader américain Donald Trump, ni même «une douzaine de Trump» ne pourront annuler les avantages générés par l'accord conclu sur le nucléaire iranien, a déclaré le Président de la République islamique Hassan Rohani cité par l'agence Tasnim.

«Ni Trump, ni dix autres Trump ne sont capables de faire reculer les avantages irréversibles du Plan d'action global commun», a indiqué M.Rohani intervenant devant les étudiants de l'Université de Téhéran.

L'accord sur le nucléaire iranien, connu sous son acronyme JCPOA (Joint Comprehensive Plan of Action), a été signé le 14 juillet 2015 à Vienne par l'Iran et les grandes puissances, dont les États-Unis, la Russie, la Chine, la France, le Royaume-Uni et l'Allemagne.

Durant sa campagne présidentielle, Donald Trump avait promis de «déchirer» le «pire» accord jamais paraphé par Washington. Récemment, les médias américains ont affirmé que le chef actuel de la Maison-Blanche pourrait refuser de certifier au Congrès que Téhéran applique bien cet accord.

D'après le Washington Post, une telle décision marquerait la première étape d'un processus qui pourrait aboutir à la reprise des sanctions US contre l'Iran.

Dossier:
Nucléaire iranien (2017) (60)

Lire aussi:

Une deuxième vague de Covid-19, «c’est presque certain», affirme un infectiologue japonais
Un homme de 75 ans en sang: les policiers de Buffalo démissionnent par solidarité avec leurs deux collègues suspendus
Tensions dans le centre de Marseille où la police tente de disperser les manifestants - vidéos
Tags:
Plan global d'action conjoint (JCPOA), sanctions, programme nucléaire iranien, Hassan Rohani, Donald Trump, États-Unis, Iran
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook