International
URL courte
26423
S'abonner

Les dirigeants nord-coréens affirment que la Corée du Nord dispose déjà d’un missile d’une portée de 3.000 km qui, une fois modernisé, pourrait atteindre le territoire des États-Unis.

Le membre de la commission des affaires étrangères de la Douma Anton Morozov, qui s'est rendu en Corée du Nord la semaine dernière au sein d'une délégation parlementaire, a fait savoir, suite à ses rencontres à Pyongyang, que les dirigeants nord-coréens se proposaient de moderniser leur missile en multipliant par trois sa portée afin qu'il puisse atteindre le territoire des États-Unis.

«Cela nous a été déclaré au cours d'une rencontre avec le Président du Présidium de l'Assemblée populaire suprême de Corée du Nord, Kim Yong-nam, qui nous a dit qu'ils "étaient obligés de mettre au point leur réponse" à une agression éventuelle des États-Unis et qu'ils se proposaient de moderniser leur missile afin d'augmenter sa portée et de le tester», a relaté M. Morozov à propos du contenu de la rencontre.

Le député russe a signalé qu'à l'heure actuelle la portée du missile nord-coréen était de 3.000 km au maximum, tandis que l'objectif consiste à l'augmenter jusqu'à 9.000 km pour atteindre le territoire américain.

«Aucun délai n'a évoqué», a précisé le député.

Lire aussi:

«Un objet enfoncé dans le crâne»: un violent meutre de deux femmes à Paris
Un très fort bruit d’explosion entendu à Paris et en Île-de-France
«Ils sont voleurs, ils sont assassins, ils sont violeurs»: propos polémiques de Zemmour sur les mineurs isolés - vidéo
Naufrage économique mondial à venir? Un célèbre investisseur suisse craint des révolutions
Tags:
missiles, Kim Yong-nam, Corée du Nord, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook