Ecoutez Radio Sputnik
    La manifestation devant la Rada suprême à Kiev

    Manif à Kiev: malgré plusieurs blessés, la police qualifie d’«adéquates» ses actions

    © Sputnik . Stringer
    International
    URL courte
    463

    Les Forces de l'ordre ont agi de manière adéquate lors des affrontements avec des manifestants à l'extérieur du bâtiment du parlement ukrainien mardi, a déclaré le chef de la police nationale ukrainienne sans préciser le nombre de blessés parmi les civils.

    Hier, le siège du parlement ukrainien à Kiev est devenu le théâtre d'affrontements entre la police et les manifestants qui exigeaient la création d'un tribunal anti-corruption et des modifications de la législation électorale. Bien qu'au moins dix personnes aient été blessées lors des heurts, Kiev affirme toutefois que les actions des policiers ont été «adéquates».

    «À mon avis, les actions des policiers étaient légales et adéquates, mais certaines "têtes brûlées" se comportaient de manière inadéquate, ce qui a entraîné des blessures corporelles aux employés de la police nationale, qui se trouvent actuellement dans des établissements médicaux», a déclaré le chef de la police nationale ukrainienne Sergueï Kniazev lors d'un point de presse diffusé par les chaînes de télévision ukrainiennes.

    Le Kremlin de Moscou
    © Sputnik . Natalia Seliverstova
    Il a en outre souligné que les manifestants ont volé des boucliers aux Forces de l'ordre.

    Après avoir évoqué les blessés parmi les policiers et les boucliers volés, le responsable n'a pas toutefois précisé la situation autour des manifestants molestés.

    Près de 5.000 Ukrainiens, menés notamment par l'ex-président géorgien Mikhaïl Saakachvili, ont manifesté mardi devant le Parlement à Kiev pour exiger la suppression de l'immunité parlementaire, la modification de la législation électorale et la création d'un tribunal anti-corruption.

    ​La police et la Garde nationale ont essayé d'empêcher plusieurs dizaines de manifestants d'apporter et d'installer des tentes devant le siège du parlement. Les protestataires ont endommagé des barrières métalliques et un détecteur de métaux, et se sont emparés de plusieurs boucliers anti-émeutes. Plusieurs manifestants ont eu besoin de soins médicaux sur place. Une personne a été évacuée en ambulance.

    Les affrontements entre les manifestants et la police ont fait hier au moins dix blessés.

    ​Les heurts se sont calmés vers la nuit. Des manifestant ont installé des tentes en face du bâtiment de la Rada suprême (le parlement ukrainien) et y ont passé la nuit. Mercredi matin, ils étaient environ 200 à rester dans la rue. Des agents de police et la Garde nationale ukrainienne sont également déployés devant le Parlement de Kiev.

    Selon Moscou, la situation créée est loin d'être stable.. 

    Lire aussi:

    L’Iran déclare avoir envoyé un «message clair» aux USA en abattant leur drone
    L'Iran a abattu un drone espion américain près du détroit d’Ormuz
    Le classement des pays les plus dangereux du monde réserve plusieurs surprises
    Tags:
    brutalité policière, police, Kiev, Ukraine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik