Ecoutez Radio Sputnik
    Hua Chunying, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères

    La Chine ne lâche pas la Corée du Nord

    © AP Photo / Ng Han Guan
    International
    URL courte
    521379

    En dépit des spéculations médiatiques, Pékin prône toujours des relations amicales avec la Corée du Nord, a souligné la porte-parole de la diplomatie chinoise.

    Pékin reste attaché aux relations amicales avec Pyongyang qui sont propices à la résolution pacifique de la crise coréenne, a déclaré la porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères Hua Chunying.

    Cette déclaration intervient sur fond de spéculations médiatiques à propos d'un présumé refroidissement des rapports entre la Chine et la Corée du Nord suite à la publication par l'agence KCNA de l'intégrité du télégramme de félicitations envoyé par le secrétaire général du PC chinois au dirigeant nord-coréen Kim Jong-un.

    Les analystes ont noté que le texte du message est bien plus court que d'habitude et ne comporte pas d'expression «peuple chinois frère» ni de mention de «relations particulières» entre les deux pays.

    «Dans sa réponse, le Président chinois Xi Jinping a exprimé sa reconnaissance pour les félicitations. La Chine et la République populaire démocratique de Corée sont des voisins proches, les échanges se déroulent normalement entre les deux pays, et la Chine reste attachée au développement des relations amicales traditionnelles entre les partis de pouvoir et les peuples des deux États», a déclaré Mme Hua.

    Selon elle, cela correspond aux intérêts des deux pays et «favorise le règlement du problème de la péninsule coréenne et le maintien de la paix et la stabilité régionales»

     

    Lire aussi:

    Ce que Kim Jong-un a écrit dans sa lettre de félicitations à Xi Jinping
    Diplomatie à la chinoise: Comment Xi Jinping a réagi aux félicitations de Kim Jong-un
    Pékin-Pyongyang: les quatre principes énoncés par Xi Jinping à Kim Jong-un
    Tags:
    diplomatie, nucléaire coréen, relations, Xi Jinping, Kim Jong-un, Hua Chunying, Corée du Nord, Chine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik