International
URL courte
Situation dans le Donbass (2017) (85)
4210
S'abonner

La position de l’envoyé spécial américain pour l'Ukraine Kurt Volker qui souhaite l’exclusion des républiques populaires autoproclamées des négociations sur une mission onusienne en Ukraine est contreproductive, a déclaré Alexandre Zakhartchenko, Président de République populaire autoproclamée de Donetsk (RPD).

La position de Kurt Volker, envoyé spécial des États-Unis pour l'Ukraine, qui exige l'exclusion des républiques populaires autoproclamées de Donetsk et de Lougansk des négociations sur le mandat d'une mission onusienne conduit le processus du règlement du conflit dans le Donbass dans l'impasse, a déclaré le dirigeant de la a République populaire autoproclamée de Donetsk (RPD), Alexandre Zakhartchenko, lors de la conférence en ligne avec des habitants de RPD et du territoire contrôlé par Kiev.

«En ce qui concerne la position de Kurt Volker, elle n'est pas très raisonnable. Parce qu'elle mène dans l'impasse. Si Volker, nominé à son poste pour favoriser le règlement du conflit, autrement dit, pour chercher son issue, conduit au contraire le conflit dans l'impasse, on le virera simplement comme une personne ayant échoué», a déclaré M.Zakhartchenko.

Selon lui, les républiques autoproclamées et Kiev sont les parties du conflit.

«Il est impossible de régler un conflit sans l'une des parties», estime le Président de RPD.

Auparavant, Kurt Volker avait déclaré que le mandat d'une mission onusienne dans le Donbass ne devait pas être coordonné avec les républiques autoproclamées. Le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov a qualifié ces déclarations comme contredisant les efforts entrepris au Format Normandie.

Récemment, Vladimir Poutine avait déclaré qu'il soutenait l'idée de dépêcher en Ukraine des Forces de maintien de la paix qui pourraient assurer la sécurité de la mission de l'OSCE dans la région. Selon le Président russe, ces Forces devront être uniquement chargées d'assurer la sécurité des observateurs de l'OSCE et déployées sur la ligne de démarcation et nulle part ailleurs.

Cela étant, la position de Moscou sur une telle mission de maintien de la paix est flexible.

De son côté, Kiev souligne que le mandat de casques bleus de l'Onu doit être plus large jusqu'à la frontière russo-ukrainienne.

Dossier:
Situation dans le Donbass (2017) (85)

Lire aussi:

Vol «d’enfer» entre le Maroc et la Belgique: les passagers hurlent et prient en pleine tempête – vidéo
Un incident survient entre des blindés russes et américains en Syrie – vidéo
Une cité terroriste souterraine dotée de salles de bain et d’Internet découverte près d’Alep - vidéo
Ce métal sept fois plus cher que l’or est menacé par les voitures électriques
Tags:
mission, président, conflit, position, maintien de la paix, ONU, OSCE, Kurt Volker, Alexandre Zakhartchenko, Vladimir Poutine, Lougansk, Kiev, Donbass, Donetsk, Ukraine, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook