International
URL courte
2123
S'abonner

Décidée par le Président américain Donald Trump, la réduction du financement de l'Agence des États-Unis pour le développement international (USAID) n’est au fond qu’un changement de formule de la doctrine de sécurité nationale, a déclaré à Sputnik Sonia Winer, spécialiste argentine des problèmes de sécurité.

L'Agence des États-Unis pour le développement international n'est qu'un élément de la doctrine de sécurité nationale américaine et, depuis sa fondation en 1961, l'USAID a pour objectif d'agir dans des régions, notamment en Amérique latine, afin d'y dissoudre les mouvements populaires, a indiqué Sonia Winer à Sputnik.

«L'USAID ressemble à un arbre, dont seules les branches partent de certains pays, alors que les racines restent et ne cessent de pousser. Tout porte à croire, que Trump réoriente les fonds de l'organisation à des organisations qui soient plus étroitement liés aux républicains auxquels il fait davantage confiance qu'aux démocrates», a estimé l'interlocutrice de l'agence.

Et de rappeler que l'USAID avait plus d'influence sous Barack Obama.

«Créée en pleine guerre froide, l'USAID avait pour principal objectif d'éviter le risque de propagation de troubles rouges, d'idées nationalistes et révolutionnaires venant de l'est en Amérique latine», a expliqué Mme Winer.

Selon cette dernière, l'USAID est directement liée à des représailles, tout en constituant un élément supplémentaire de la doctrine de sécurité nationale.

«L'USAID cherche à instaurer un consensus par rapport à ces représailles par l'ingérence au niveau social et culturel. Afin de parvenir à un tel consensus, il faut créer un ennemi intérieur, ce qui détourne la population de l'analyse des origines socio-économiques profondes des conflits», a poursuivi la spécialiste.

Et d'ajouter que l'USAID n'avait plus le désir de montrer une telle ingérence directe et militarisée, mais de faire en sorte que ce sale travail soit fait par l'intermédiaire de sociétés privées et de forces locales dans chaque pays.

«Je pense que ce travail de l'USAID a d'ores et déjà été fait au Brésil et au Paraguay. Autrement dit, les processus de démocratisation nationale y ont été rompus. De toute évidence, l'Argentine prétend elle aussi au leadership dans les processus conservateurs dans la région», a expliqué l'interlocutrice de Sputnik.

Et de conclure qu'à présent, l'USAID «se concentrait sur l'institutionnalisation des processus de réformes conservatrices dans la région».

L'USAID est une agence du gouvernement américaine chargée du développement économique et de l'assistance humanitaire à travers le monde. Cette organisation travaille sous la supervision du Président, du département d'État et du Conseil de sécurité nationale (NSC) des États-Unis.

Lire aussi:

L'armée américaine se préparerait à frapper l'Iran, selon un spécialiste israélien
Un homme tabassé par trois policiers à Paris, qui ont de plus menti dans leur rapport – vidéo choc
Ces 17 millions de Français seront prioritaires pour obtenir le vaccin anti-Covid
Les derniers mots de Maradona dévoilés par une chaîne de télévision
Tags:
démocrates, fonds, républicains, ingérence, sécurité, Agence des Etats-Unis pour le développement international (USAID), Sputnik, Sonia Winer, Donald Trump, Barack Obama, Paraguay, Amérique latine, Argentine, Brésil, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook