International
URL courte
Blocage de la publicité de RT et de Sputnik par Twitter (13)
3117
S'abonner

La démarche de l’entreprise américaine Twitter contre les médias russes bat son plein. Sans aucun préavis, la plate-forme de monétisation des applications mobiles MoPub, société détenue par Twitter, a temporairement fermé le compte de Sputnik.

Après que Twitter et Facebook ont tourné le dos aux médias russes RT et Sputnik, ils n'ont pas intention d'arrêter là leur pression. La plate-forme de monétisation des applications mobiles moPub, qui appartient à Twitter, a bloqué le compte de Sputnik.

Le 31 octobre, le personnel technique n'a pas pu se connecter au profil de Sputnik sur MoPub. Le message «Votre compte est temporairement suspendu en raison d'une violation des conditions d'utilisation ou de la politique concernant le(s) fournisseur(s)» apparaissant lors de leurs tentatives de connexion. 

Pourtant, les employés de Sputnik ne s'étaient même pas connectés au compte pendant plusieurs mois. La société MoPub n'a pas encore répondu à la lettre envoyée par l'agence, demandant de clarifier la situation.

Twitter n'a pas non plus commenté l'incident.

Selon le site officiel de MoPub, l'entreprise a été rachetée par Twitter en 2013. Depuis février 2017, Sputnik a utilisé MoPub pour son application mobile, recevant des paiements au premier semestre de l'année, puis l'agence a cessé de publier des publicités de MoPub.

Le 31 octobre, MoPub a versé le dernier paiement d'environ 100 dollars. Le montant total des revenus s'est élevé à un peu plus de 3.500 dollars depuis février 2017.  «MoPub a fonctionné activement pendant deux mois: en mai et en juin, puis nous avons cessé de l'utiliser et avons reçu des paiements uniquement des utilisateurs des anciennes versions (de l'appli, ndlr)», note le service de presse de Sputnik.

Plus tôt, Facebook et Twitter avaient affirmé qu'ils allaient présenter au Sénat américain des données sur des comptes qui, selon des sénateurs, pourraient être liés à la Russie. En guise de mesures pour contrer cette prétendue «ingérence russe» dans l'élection présidentielle américaine de 2016, la messagerie Twitter a annoncé qu'elle avait bloqué la publicité de tous les canaux appartenant à l'agence russe Sputnik et à la chaîne RT. Facebook a de son côté durci les règles de la publicité politique.

Ensuite, RT a fait savoir qu'en 2016, pendant la période de l'élection présidentielle américaine, Twitter avait cherché à convaincre cette chaîne russe de publier sur sa plateforme un volume important de publicité, «offre exclusive» qui a été déclinée. La chaîne a donc publié la présentation faite par Twitter à RT et qui portait sur la promotion du contenu lié aux élections américaines.

Selon la porte-parole de la diplomatie russe Maria Zakharova, l'absence de preuves tangibles qui pourraient justifier le blocage de la publicité de RT et Sputnik par Twitter fait penser que cette décision aurait été influencée par les services spéciaux américains.

Dossier:
Blocage de la publicité de RT et de Sputnik par Twitter (13)

Lire aussi:

Le FBI contrôle les militaires avant l'investiture de Joe Biden
«J’ai fait une bêtise mais elle n’a pas souffert»: l’ex-compagnon de la femme tuée à Alençon se livre
Agression contre un maire dans le Gard: «Je suis tombé raide d'un coup, sans même plier les jambes»
Jack Lang sur la signature d'une tribune pour décriminaliser la pédophilie: «C’était une connerie!»
Tags:
blocage, Sputnik, Twitter, Inc, MoPub, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook