International
URL courte
225
S'abonner

La Suède a renforcé la sécurité autour des lieux de culte et centres culturels juifs à la suite d'une attaque visant une synagogue de Göteborg.

Les violences en réaction à la reconnaissance par Donald Trump de Jérusalem comme capitale de l'État hébreu n'ont pas épargné la Suède. Le samedi 9 décembre, une dizaine de personnes ont jeté des cocktails Molotov contre la synagogue de Göteborg.

Heureusement, l'attaque, lancée pendant une soirée festive, n'a pas fait de blessés. La police a ensuite annoncé que trois hommes âgés d'une vingtaine d'années avaient été arrêtés et placés en garde à vue pour «tentative d'incendie criminel».

Trump
© AFP 2019 Anthony Wallance/ POOL
Lundi, la sécurité était renforcée autour des lieux de culte et centres culturels juifs à Stockholm, ainsi qu'à Göteborg et Malmö, respectivement deuxième et troisième villes du pays, selon le conseil central juif de Suède.

Le 6 décembre dernier, le chef de la Maison-Blanche a annoncé que les États-Unis reconnaissaient Jérusalem comme capitale d'Israël et que l'ambassade américaine y serait transférée. L'initiative a provoqué la colère du monde arabe et des émeutes dans les territoires palestiniens.

Le secrétaire d'État américain Rex Tillerson a fait savoir que Washington ne déménagerait «probablement» pas son ambassade de Tel-Aviv à Jérusalem avant au moins deux ans.

Lire aussi:

Ce que l’on sait du conducteur de la voiture folle qui a fait 30 blessés en Allemagne
Un garçon de 12 ans laisse son chiot sur le seuil d'un refuge avec une note déchirante - photos
Les photos d’un chat-garou affolent la toile - photos
Expulsée d’un sauna à cause de son maillot de bain jugé «inapproprié», elle soupçonne une autre raison – photo
Tags:
judaïsme, sécurité, synagogue, Donald Trump, Suède
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook